Le Docteur dans sa ville natale de Tavullia a construit un véritable circuit de terre pour les pilotes, où chaque hiver s’entraînent les jeunes espoirs italiens qui participent aux Grands Prix.

L’histoire a commencé en 2011, l’année de la construction du célèbre circuit. La piste a été bâtie avec la permission de la Municipalité de Tavullia, mais 5 voisins de Valentino Rossi ont porté plainte, prétextant un abus de construction et un manque de respect des limites acoustiques.

La Région des Marches a d’abord rejeté les accusations, dissuadant deux d’entre eux, qui ont décidé d’abandonner l’affaire, mais trois autres continuent leur combat aujourd’hui. Comme rapporté par “Il Resto del Carlino”, huit poteaux d’éclairage de 7 mètres de haut ont été installés sur la piste récemment. D’où l’inquiétude des riverains qui imaginent déjà les motos rouler le soir, sinon la nuit.

Les personnes impliquées dans le circuit sont aussi inquiètes puisque l’affaire n’est toujours pas close et la décision finale du tribunal ne devrait arriver qu’à la fin de cette année.

Les voisins de Valentino Rossi accusent le ranch de bruit assourdissant et d’énormes quantités de poussière soulevées par les coureurs. La crainte de ces personnes est qu’avec la retraite imminente du Docteur, les amis de VR46 tournent encore plus souvent sur la piste.

Pour l’instant aucun commentaire n’a été reçu de l’entourage de Valentino. Une chose est certaine, le ranch est également très important pour la Région des Marches. La piste, en fait, est une sorte d’attraction qui, au cours de ces années, attire une vague nombreuse de visiteurs.

L’impression est qu’une décision provisoire pourrait être prise, qui conviendrait aux riverains mais ne fermerait pas le ranch, grâce à des travaux d’adaptation.

Photo © VR46

Source : Antonio Russo pour tuttomotoriweb.com


Tous les articles sur les Pilotes : Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Movistar Yamaha MotoGP