Le Red Bull Ring semble taillé pour la Ducati Desmosedici. Les tests préliminaires l’ont révélé en juillet et au terme de la première journée du Grand Prix d’Autriche, la tendance s’est confirmée. Ceci malgré des températures plus basses et de nouveaux pneus Michelin. Voilà Dovizioso en tête, avec une moyenne record sur un tour de l’ordre de 185,9 km/h.

Les 182,1 km/h de moyenne de Phillip Island sont donc battus. Une première statistique conquise, mais Ducati en attend une autre : celle qui consiste à débloquer son compteur de victoires, immobile depuis 2010. L’occasion est belle en Autriche si bien que la pression est là. Mais Dovi garde la tête froide : « je suis heureux de la manière dont a commencé mon week-end. Même avec des pneus différents et une météo plus froide que lors des tests, nous confirmons notre niveau et tout se passe bien ».

Fichtre, Dovizioso le perfectionniste, l‘éternel insatisfait n’aurait-il enfin rien à redire ? C’est mal le connaître. Et il souligne même un problème qui pourrait surgir en course dimanche : celui de la consommation ! « Il nous faut encore travailler pour la course. Nous avons la vitesse mais il nous reste encore deux séances pour trouver le meilleur équilibre pour la course. Par ailleurs nous consommons beaucoup d’essence. Nous devons travailler cet aspect pour une course qui va durer 28 tours ». La Ducati envoie du bois mais reste gourmande en essence et use beaucoup ses pneus…

Tous les articles sur : Andrea Dovizioso