Valentino Rossi fait partie de ceux qui sont heureux de reprendre le collier ce week-end pour un inédit Grand Prix d’Autriche. Requinqué par une trêve estivale qu’il a passée avec ses acolytes réunis sous le label VR46, il a pu faire le point sur sa première partie de saison pour mieux se projeter dans la seconde. Qui commencera par des retrouvailles avec l’Autriche, épreuve qu’il a connue en 1997. Il était alors en 125cc et avait fini second du Grand Prix…

Mais nous nous voilà en 2016 avec cette campagne frustrante faite de belles prestations mais aussi marquée par trois abandons. Au bilan, une troisième place au championnat avec 59 points de retard sur Márquez et 11 sur son équipier Lorenzo. Il est urgent de combler ces passifs. Sauf que le Red Bull Ring n’est pas ce qui se fait de mieux pour la Yamaha : « c’est un circuit particulier, très rapide avec seulement dix virages » analyse le Doctor. « La vitesse moyenne y est élevée et on reste souvent les gaz ouverts à fond ».

« Maintenant, c’est un circuit intéressant et j’aime vraiment les virages. Surtout ceux dans la colline, l’enchainement 5,6 et 7 et les deux dernières courbes aussi. Hélas, il n’y en a pas assez ! » Une déficit qui s’est révélé lors des premiers tests en juillet et qui ont positionné Vale à la cinquième place, à une seconde du meilleur temps de Iannone : « ce n’est pas notre piste. On souffre en ligne droite et il y en a pas mal. Ce n’est pas idéal pour notre M1 ».

« Maintenant, la course est toujours une autre histoire, mais pour le moment, sur le papier, les deux Ducati officielles sont trop fortes pour nous. Il faudra aussi cerner le potentiel des Honda. Voir si elles sont comme nous, mieux ou moins bien ». Car le HRC n’était pas des essais préliminaires de fin juillet. Et puis il y a aussi la question de la sécurité sur ce tracé inédit pour la moto : « le développé est vraiment bon et ce n’est pas particulièrement dangereux. Néanmoins, il y a deux ou trois points où il ne vaudrait mieux pas tomber. Parce-que si c’était le cas, ce serait un gros problème… »

Tous les articles sur : Valentino Rossi