Alors que tous les médias reprennent en cœur l’annonce de l’arrêt de la compétition du charismatique Guy Martin, le pilote britannique de 35 ans a ressenti le besoin de prendre sa propre plume pour clarifier la situation.

Ce n’est pas la première fois que son retrait de la compétition est annoncé, et donc sans doute pas la dernière…

Guy Martin : « Donc, beaucoup de gens ont parlé pour poser des questions sur la course et ce que je faisais.
J’ai commencé l’année enthousiasmé par la nouvelle Honda. Tout comme l’équipe, je pensais que ce serait génial tout de suite.
Je me suis vite rendu compte qu’il y avait besoin de beaucoup de développement et que ce serait super, mais que cela prendrait du temps alors que j’avais des tas d’autres projets en cours, pour lesquels je voulais plutôt utiliser mon temps. Je n’ai pas été impliqué pour développer une moto durant des mois et des années ; on m’a dit que j’aurais une moto capable de gagner directement et c’est la raison pour laquelle je n’ai pas pu refuser l’occasion.

Le TT a été une sacrée catastrophe, et en dehors de promener le chien et de faire la course avec la Mugen, je ne l’ai pas apprécié. Cela était clair avant même que nous rencontrions des problèmes, et cela m’a vraiment transformé en pilote d’essai, ce que j’ai fait. Mais après avoir fait plus de tests à Cadwell il y a quelques semaines, j’ai dit à l’équipe que la moto ne serait pas compétitive à l’Ulster Grand Prix et ils ont décidé de me retirer de l’événement. Et bien qu’ils ne me l’aient pas dit, c’est OK puisque la décision a été prise pour moi.

Je n’ai pas renoncé à la course ou aux courses sur route : il n’y en a pas à venir et je veux faire des courses classiques et des trucs farfelus. Tout ce à quoi j’ai pensé ces derniers temps, c’est au Pikes Peak, et tout le temps libre que mon cerveau a eu est allé au Pikes Peak sur 4 roues. Ce travail est le mien et si cela ne fonctionne pas, ce sera de ma faute, et j’aime ça.

Il n’y a donc pas de ressentiment. Dès le départ, Neil Tuxworth a été avec moi et il est dommage pour tout le monde que la nouvelle moto n’ait pas fonctionné. Je sais les efforts que j’ai faits et qu’a faits l’équipe, donc pas de regrets, mais je n’ai plus l’intention de faire une course sur route avec une Honda cette année.

Les plans actuels du Nigel Racing Corporation (CNRC) sont la préparation pour le Pikes Peak et la course classique, mais les plans peuvent changer avec le vent.

Merci pour le soutien.
Guy »

Par ailleurs, on ne peut s’empêcher de noter la coïncidence étrange entre cet arrêt de Guy Martin avec Honda et l’explication récente du grave accident subi par son coéquipier John McGuinness  lors des essais du North West 200 : “désobéissance” de l’accélérateur électronique…
Un dysfonctionnement qui n’est pas sans rappeler l’effroyable accident de Casey Stoner sur la Honda officielle lors des 8 Heures de Suzuka en 2015 !

Pour ceux qui ne connaissent pas Guy Martin… désolé, on ne peut vraiment pas bien le décrire en quelques lignes ! 🙂
Véritable casse-cou touche-à-tout, c’est certainement un des pilotes les plus populaires du moment, toutes catégories confondues, qui, par ailleurs, a déjà roulé avec l’autre star de la vitesse moto…

 

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams :