Même s’il existe indubitablement des similarités dans leur parcours, voire même leur caractère affirmé, il semble encore trop tôt pour pouvoir assimiler Romano Fenati à Maverick Vinales. Et pourtant…

Pourtant, le site corsedimoto nous présente tout un faisceau de présomptions laissant penser que Romano Fenati, cinquième lors de l’ouverture du Championnat du Monde Moto3 au Qatar, passera en Moto2 l’année prochaine. Cela se ferait avec son team actuel dont le nom a évolué de CBC Corse jusqu’à Snipers, en passant par Ongetta-Rivacold, et avec l’appui de son nouveau sponsor, les cuisines Marinelli.

Si Mirko Cecchini, le propriétaire de l’équipe, n’a rien voulu confirmer, le team manager Stefano Bedon s’est montré un peu plus prolixe : “la possibilité d’un changement de catégorie existe mais il faut encore tout développer. Nous sommes en train de réfléchir, parce que pendant que nous courons cette saison, nous devons déjà penser aux développements futurs. Il y n’a pas d’alternative parce que ce qui se voit maintenant en piste est la conséquence de ce qui a été réfléchi, il y a longtemps. Nous devons avant tout avoir l’autorisation de la Dorna et de l’Irta, puis, si nous voulons faire ce changement, la moto doit être achetée et nous devons faire des tests dès cette année. “

Sans pour autant anticiper sur le reste de la saison, les conditions sportives et financières semblent donc effectivement réunies pour un passage dans la catégorie supérieure.

Cinquième au Qatar, Romano Fenati n’aura pas mis longtemps à retrouver le rythme et se permet même le plaisir de terminer la première course de la saison juste devant Andrea Migno, meilleur représentant à Losail de la structure de Valentino Rossi…

Romano Fenati a en commun avec Maverick Vinales un caractère affirmé, qui a valu à l’Italien son éviction du Team Sky VR46 en cours de saison dernière pour d’obscures raisons de comportement, alors que l’Espagnol, en 2012, n’avait pas hésité à quitter Sepang de son propre chef sans participer au Grand Prix en Moto3 au guidon de sa FTR-Honda du Team Avintia qu’il jugeait peu performante, ce qui lui avait valu d’être immédiatement blacklisté par Repsol (et sans doute Honda).

Cela n’a pas vraiment gêné la suite de sa carrière… et l’on souhaite évidemment la même chose à Romano Fenati que l’on espère voir un jour arriver en MotoGP pour se battre avec les meilleurs.

Tous les articles sur les Pilotes : Romano Fenati

Tous les articles sur les Teams : Snipers team