DCIM100GOPROG0011501.

 Si les deux parties de la course des MotoGP ont présenté aux spectateurs humidifiés à Assen des spectacles bien différents, ce ne fut pas le cas en ce qui concerne les résultats des deux manches de la Red Bull MotoGP Rookies Cup qui se sont déroulées, samedi et dimanche, sur le circuit néerlandais.

En effet, le jeune espagnol Raúl Fernández y a trusté les victoires, après s’être élancé de la pole position.
Derrière ce tableau idyllique se cache néanmoins la grande déception de Walid Soppe, le local du championnat.
Qualifié deuxième mais parti à la faute sur une piste mouillée le samedi, le jeune hollandais parvenait à prendre le commandement le dimanche, après avoir rattrapé le trio de tête Sasaki-Fernández-Skinner à deux tours du drapeau à damiers.

Hélas, à vouloir trop bien faire devant son public, le #13 est à nouveau parti goûter le sol de son pays…
Walid Soppe: “Au départ, les gars de tête étaient rapides, alors que je voulais juste prendre mes marques et rouler en souplesse. Puis, j’ai pris mon rythme et commencer à faire toucher les genoux au sol  pour pouvoir vraiment sentir ce que la moto faisait. Sur la fin, je les ai rattrapés assez rapidement et suis directement passé en tête. Les pneus étaient alors certainement usés car je n’aurais pas dû chuter, mais je l’ai fait.”

Raúl Fernández, plus prudent, récolte donc les 50 points du week-end alors qu’il n’en demandait pas tant: “Je m’attendais à être deuxième. Quand Walid est passé en tête, j’ai commencé à le poursuivre, puis j’ai pensé aux points et quand j’ai réalisé que j’étais bien devant Sasaki dans le dernier tour, j’ai rendu la main. C’était un week-end parfait pour moi, avec la pole et deux victoires. C’était difficile à cause de la météo et des difficiles conditions de piste, mais tout a parfaitement fonctionné.”

Derrière le jeune espagnol remonté second au championnat, Marc Garcia (E) et Ai Ogura (JP) sont montés sur le podium samedi, Ayumu Sasaki (JP) et Rory Skinner (GB) dimanche, ce dernier, blessé, n’ayant pas pu prendre part aux deux premières courses de la saison.

Côté français, Alexandre Juanes n’a pas terminé le premier tour de la course samedi: “Je prends un bon départ, me sens parfaitement à l’aise avec la moto. Mon camarade Sean Kelly chute devant moi, je me décale dans l’herbe pour l’éviter, je reviens en piste en catastrophe, la moto glisse, au dernier virage elle m’éjecte…”
Mais le #11 inscrit ses premiers points de la saison dimanche en franchissant la ligne d’arrivée en 11e position: “Le départ est donné, je prends un départ relativement moyen, j’apprends tout au long de la course à gérer celle-ci, j’essaie de rester précis dans mes gestes, concentré sur mes phases d’accélération, de freinage, et sur mon objectif final. Sur une piste rendue très piégeuse par les conditions météo, je joue la sécurité. Parti 22ème, je passe le drapeau à damiers tant espéré en 11ème position…
Décidément mon numéro fétiche me colle à la peau ! Je termine malgré tout sur une note positive, et décroche dans la difficulté mes premiers points !”

Au championnat, c’est toujours Ayumu Sasaki qui mène, en possédant maintenant 9 points d’avance sur Raúl Fernández, alors qu’Aleix Viu, leader ex-aequo jusqu’à cette manche sur le TT Assen, rétrograde 3e à 27 points suite à un résultat blanc le samedi.

Les prochaines manches auront lieu les 16 et 17 juillet sur le circuit du Sachsenring, avec les courses 5 et 6 d’une saison qui en comporte 13.

race2_championship_173333
race1_classification_175336
race2_classification_173257

Tous les articles sur : Alexandre Juanes