DCIM100GOPROG0011501.

La qualification de cette troisième manche de la Red Bull MotoGP Rookies Cup avait abouti à ce que le leader du championnat, Ayumu Sasaki, se révèle le plus rapide devant son plus coriace adversaire, Raúl Fernández, la bagarre entre les deux jeunes hommes ayant été arbitrée par Alex Viu, auteur d’un très beau début de saison mais étant passé à côté de son week-end hollandais.

Lors de la première course qui s’est déroulée sur le sec, le samedi sur le circuit allemand du Sachsenring, aucun des jeunes pilotes de cette formule de promotion n’a pu s’échapper tout au long des 19 tours. C’est donc à une arrivée groupée à laquelle les dizaines de milliers de spectateurs ont pu assister.

Un compact groupe de 8 pilotes séparés seulement par 6 dixièmes de secondes, mais dans lequel Ayumu Sasaki, Raúl Fernández et Aleix Viu se sont montrés les plus véloces pour franchir la ligne d’arrivée; après une qualification ayant composé une première ligne Sasaki/Viu/Fernández, ce résultat n’est forcément pas un hasard et, incontestablement, ces trois pilotes ont marqué cette première demi-saison.

“J’avais un plan pour le dernier tour” explique Sasaki. “Je pensais au championnat. Si je pouvais gagner, je le faisais, si je pouvais finir sur le podium, je le faisais; je devais rester calme car je voulais des points. C’était extrêmement serré mais j’ai pu gagner sans prendre trop de risques, et je suis très heureux.”

Le reste du groupe était composé de Kaito Toba, Makar Yurchenko, Marc Garcia, Rory Skinner et Walid Soppe, les autres prétendants au championnat qui se sont déjà montrés ici ou là.

Le pilote français Alexandre Juanes termine 16e, à la porte des points.

race1_classification_182458

La revanche a eu lieu dimanche, avec la même grille de départ et un déroulement analogue, même si cette fois le groupe d’échappés était seulement constitué de 5 pilotes réunis en 4 dixièmes de seconde; Ayumu Sasaki, Raúl Fernández et Aleix Viu, bien sûr, mais aussi Marc Garcia et Kaito Toba.

Et c’est justement ce dernier qui, en doublant Ayumu Sasaki et Aleix Viu au freinage du dernier virage, crée une petite surprise et s’empare des 25 points de la victoire.

Kaito Toba : “C’était une course très difficile, même si j’avais confiance sur la moto depuis le départ. J’ai pris la tête mais il était très difficile de conserver cette position car les autres pilotes étaient également très rapides. Au dernier tour, j’ai vraiment freiné très tard au dernier virage et j’ai passé deux pilotes. C’est splendide de gagner après un terrible début de saison avec trois chutes lors des trois premières courses. Mais nous pouvons maintenant démarrer de nouveau la saison et je suis très heureux.”

Côté français, Alexandre Juanes conclut 18e et revient donc d’Allemagne sans avoir pu augmenter son capital de points.

race2_classification_171211

Au championnat, Ayumu Sasaki augmente son avance sur Raúl Fernández, mais 17 points semblent encore bien fragiles, en considérant qu’il en reste toujours 200 à gagner…

champ

Les prochaines manches auront lieu les 13 et 14 août sur le Red Bull Ring, en Autriche. Ce seront les courses 7 et 8 d’une saison qui en comporte 13.

Tous les articles sur : Alexandre Juanes