DCIM100GOPROG0011501.

 Après avoir dû concéder deux victoires à Raúl Fernández lors du week-end à Assen, le leader de la Red Bull MotoGP Rookies Cup, le jeune Ayumu Sasaki, a su relever la tête et repousser le grand gagnant des Pays-Bas, à moins d’un dixième de seconde.

Pour cela, le pilote japonais a dû mettre la main à la pâte, en l’occurrence dans les réglages de sa Ktm RC 250: “Au début, ce n’était pas satisfaisant. Je rencontrais des problèmes dans les deux premiers secteurs. Quand on a réussi à bien faire marcher la moto, j’ai été bien plus heureux et rapide, et je suis maintenant très content de la moto.”

Alex Viu, le grand perdant de la manche néerlandaise qui avait dominé les essais libres en Allemagne, se sent un peu frustré de s’être fait ravir la pole position par le leader du championnat: “Oui, c’est dommage. J’avais ici un excellent feeling sur la moto dès le début, et j’étais confiant que je pouvais bien faire. Dans les derniers tours, j’ai de nouveau attaqué mais il y avait beaucoup de trafic. J’ai allumé un secteur en rouge lors de mon dernier tour, mais quelqu’un s’est mis sur ma trajectoire et s’en était fini.”

Raúl Fernández, troisième de cette qualification, se veut également satisfait malgré la difficulté de l’exercice: “C’est une piste tellement étroite que le tour parfait est très difficile. Il suffit juste que quelqu’un se mette un peu sur votre chemin et vous l’avez raté. Mais c’est ok, la première ligne est satisfaisante et je dois être content, même si j’aurais préféré la pole position.”

A l’opposé de cette partie du classement, la qualification a été très difficile pour le jeune Français Alexandre Juanes, qui s’élancera de la dernière position lors des deux courses de samedi et dimanche.

rbq

Tous les articles sur : Alexandre Juanes