Pour faire face à la spécificité du Sachsenring, mais également continuer le développement de ses RS-GP, le team Aprilia Gresini disposera d’évolutions moteur et châssis en Allemagne.

Voilà qui vient à point nommé pour répondre à la motivation d’un Stefan Bradl à domicile et soucieux de faire plaisir à ses fans après son absence de l’année dernière.

Romano Albesiano, le team manager, nous en dit plus: “Le Sachsenring est un tracé résolument particulier, où la performance du moteur a peu d’impact sur le résultat global. Imaginez juste que la puissance maximale est utilisée pendant environ 10 à 15 % d’un tour, alors que la configuration électronique et les caractéristiques du châssis sont fondamentales. Ce qui est avant tout nécessaire est la tenue de route et la capacité de trouver la bonne trajectoire dans les virages, aussi bien ceux en accélération que ceux sans gaz. Un autre aspect délicat concerne le premier virage à droite, après une longue section avec la moto penchée à gauche; un point critique du tracé qui doit être géré très soigneusement.
Concernant notre développement, nous apportons en Allemagne un nouveau bras oscillant, significativement plus léger et avec des paramètres de rigidité différents, ainsi que quelques composants en rapport avec l’admission du moteur qui devrait garantir un pas en avant en terme de couple-moteur à moyens régimes.”

Tous les articles sur : Alvaro Bautista, Stefan Bradl