A Assen, Johann Zarco a terminé second derrière Takaaki Nakagami, mais le pilote Ajo avait clairement exprimé qu’il pensait pouvoir gagner la course, si celle-ci n’avait pas été interrompue au drapeau rouge.

La qualification saxonne va donc  permettre aux deux pilotes de reprendre là où ils s’étaient arrêtés, puisque le Japonais y devance le Français de deux dixièmes de seconde. Un pilote hexagonal dont la stature, l’assurance et le calme ne font que se renforcer, depuis l’annonce de sa signature en MotoGP chez Tech3, et qui a par ailleurs fêté son 26e anniversaire aujourd’hui.
L’occasion de recevoir un nouveau pot d’échappement qui ravit le numéro 5.

Johann Zarco: “C’est comme un cadeau, d’être ici pour mon anniversaire, avec une bonne météo, une bonne moto et une bonne équipe, donc je ne pourrais pas être plus heureux.
Parallèlement à cela, je suis très satisfait du rythme que j’ai pu réaliser, je me sens très bien avec les pneus usés et c’est positif pour demain. Nous verrons ce que seront les conditions, mais la course consistera à s’adapter à ces dernières, et faire la meilleure performance que nous pouvons.
Sur un circuit si petit que ça, le départ sera la clef; il est important d’être en tête afin de s’épargner des moments de grande intensité et d’être en bonne forme jusqu’à la fin, car 29 tours peuvent paraître longs.
Evidemment ,je désirais la pole position, mais la seconde place n’est pas mauvaise.
En Moto2, il est très difficile d’effectuer des changements qui procurent un gros avantage, mais l’équipe Ajo Motorsport et SC Project font un excellent travail. Il semblerait que tout fonctionne très bien avec le nouvel échappement que nous avons ce week-end, et nous pouvons encore obtenir plus de performances en étudiant bien les datas.”

Tous les articles sur : Johann Zarco