Sachsenring, dimanche matin, warm up des MotoGP. La piste est détrempée et la RC213V #1 de Marc Marquez mord la ligne blanche avec sa roue arrière.

Malgré la peinture est spéciale censée offrir la même adhérence que l’asphalte, sur le sec et sur le mouillé, le pilote Honda perd le contrôle de sa moto et celle-ci effectuera quatre tonneaux avant de s’immobiliser dans les graviers.

Marc Marquez, bien que légèrement blessé au menton, retourne prestement à son stand pour faire un dernier tour avec sa deuxième moto, afin de ne pas rester  sur cette frayeur.

Pendant ce temps, la moto est ramenée au box sur une remorque et l’équipe sous les ordres de Santi Hernández s’attelle tout de suite à la reconstruction de l’épave en vue de la course.
Elle mettra moins de deux heures pour y parvenir…

mm2

Tous les articles sur : Marc Marquez