Avant même de reporter le moindre propos de Valentino Rossi sur la fin de saison dernière se posait à nous la question de savoir s’il fallait vraiment les reporter… Fallait-il encore une fois revenir, par déclarations interposées, sur cette fin de saison 2015 qui a déjà fait couler tant (trop) d’encre, au risque de se faire accuser de vouloir faire de l’audience à tout prix ? Ne valait-il pas mieux occulter les déclarations de Pierre, Paul ou Jacques à ce sujet, et ne s’occuper uniquement que de l’actualité concrète de ce qui se passe sur la piste ?

Après mûre réflexion, nous avons pris la décision de traduire les propos de Valentino Rossi, principalement pour deux raisons. Tout d’abord parce qu’ils ne proviennent pas d’une sombre feuille de choux italienne, mais bien filmés par la très sérieuse chaîne britannique BT Sport, lors d’une interview anticipée; il ne s’agit donc pas de mots malheureux lâchés en petit comité, repris et déformés par la presse à sensation, mais plus probablement de ce que pense vraiment Valentino Rossi, que ce dernier ait préparé sa déclaration ou pas.
La deuxième raison est que cette déclaration vient de susciter une réaction verbale de Marc Marquez…

Voici donc notre traduction “brute” de la suite de l’interview qu’a effectué Suzi Perry de Valentino Rossi pour BT Sport à Misano, dont vous pouvez trouver un autre extrait ici.


Le 10ème titre serait un rêve ?

“C’est l’objectif, oui. Car je le mérite, et en particulier, après l’année dernière, (où) ils m’ont volé le championnat, et c’est donc une motivation supplémentaire.”

Vous parlez de l’année dernière, où vous pensiez vraiment que cela pouvait être votre championnat. Vous dîtes qu’ils vous ont volé le championnat. Pensez-vous toujours à cela ? Est-ce possible de courir sans penser à cela ? Cela vous apporte-t-il de la puissance ou cela vous rend-il en colère ?

“C’est intéressant. Avant tout, il est très clair qu’ils ont volé le championnat, et d’une très laide façon, d’une façon à laquelle personne ne s’attendait. C’était donc très laid. J’avais fait une très bonne saison, avec vraiment beaucoup de points, 320 points au final. Neuf fois sur dix, avec 300 points vous remportez le championnat. D’un côté, cela a été une très belle et fantastique saison de Lorenzo, qui m’a toujours répondu, course après course, point après point. Incroyable. Avant les trois dernières, il méritait aussi le championnat, bien sûr, car il avait gagné deux courses de plus que moi. Mais ce qui s’est passé lors des trois dernières (courses) était incroyable. Le comportement de Marquez a été “embarrassing” (traduction : embarrassant, gênant, honteux) et je pense que ceci a aussi retiré de la valeur au championnat de Lorenzo. Donc pour cette raison, comme vous dîtes, c’est très important de prendre cela… de retirer de cela une puissance supplémentaire, une motivation supplémentaire, car la première réaction a été la colère, être nerveux, faire des erreurs, et cela devient aussi plus dangereux. Car vous avez quelque chose qui est resté ouvert avec les autres gars. Mais la difficulté est de transformé cela en un potentiel positif.”

Et vous pensez que cela a été le cas cette saison ?

“Oui. Je pense que je ne gagnerai pas le championnat cette saison car j’ai fait trop d’erreurs. Pour moi, comme je l’ai dit, cela été très difficile de récupérer à 100% ma concentration après la fin d’année dernière, car la fin d’année dernière a été très mauvaise. Comme je l’ai dit, si après un championnat comme cela vous perdez, c’est déjà mauvais, mais si vous perdez d’une façon normale c’est une histoire, mais si vous perdez de la façon dont je l’ai perdu, c’est très difficile d’aller de l’avant et de tourner la page.
Mais, vous savez, ce n’est pas fini…”

Crédit photo : BT Sport

Tous les articles sur :