Les trois pilotes en lice pour le titre 2016 Moto2 étaient conviés à une conférence de presse pré-événement à Sepang.

Aux côtés de Tom Lüthi et Alex Rins, qu’il précède de 22 et 25 points, Johann Zarco est apparu relativement détendu et souriant à l’idée que cette manche malaisienne lui offrait une première possibilité de rééditer son titre mondial.

Le moment plus amusant de cette conférence a eu lieu quand , après les questions officielles sur la situation au championnat, la journaliste de Movistar a demandé au pilote français quel était celui des trois pilotes qui avait le plus de pression…

Johann Zarco: “J’ai ressenti la pression durant presque toute l’année. Ayant été champion en 2015, il n’y avait pas de place pour l’erreur pour 2016. Mais j’ai fait quelques erreurs et je pense que j’ai appris à vivre avec cette pression durant toute l’année. C’est pourquoi maintenant, bien sûr nous pouvons sentir la pression mais après Aragon la situation était pire, et quand j’ai pris l’avantage à Motegi, cela m’a fait me sentir mieux. Donc maintenant, j’ai un tout petit peu plus d’avantage et je veux le garder.
Alors la pression est-elle davantage sur moi, Tom ou Alex, c’est difficile à dire. Difficile à dire. Pour le moment, Tom se sent fort et s’il garde ce niveau, il sera un gars très difficile à battre. Et Alex était également second l’année dernière, il veut être champion cette année, il a mené puis il a peiné durant quelques courses mais il a pu revenir, donc il a besoin de gagner ,et cela peut peut-être lui rendre les choses plus simples. Et pour Tom, comme je l’ai dit, s’il garde ce niveau, il est fort, donc…  peut-être que c’est moi qui ait le plus de pression (éclats de rires) !”
Non, mais j’aime ma situation avec 22 points d’avance, vraiment!”

Tous les articles sur : Johann Zarco