Tout au long de chaque parcours, on note souvent des périodes de stagnation et des déclics.

Coïncidence ou pas, depuis que Xavi Vierge a essayé sans grand succès une Kalex, sa Mistral, pourtant exactement inchangée, obtient de bien meilleurs résultats. Et comme par hasard, celle de son coéquipier aussi. De là à dire que, souvent, tout se passe dans la tête des pilotes, il n’y a qu’un pas que nous ne sommes pas loin de franchir…

Les résultats sont donc en phase très ascendante pour les pilotes de l’équipe Tech3, comme on a pu le voir hier avec les deux motos dans le Top10, et cela aurait encore pu être mieux si Luca Marini n’avait pas ruiné la qualification de Xavi Vierge, l’obligeant ainsi à s’élancer de la 25e position, un sérieux handicap dans la lutte qui les oppose pour l’obtention du titre de rookie de l’année…

Hervé Poncharal: C’était vraiment une grande journée pour l’équipe Tech3 Moto2, et nous pouvons maintenant rentrer à la maison avec des sourires sur nos visages. En ce qui concerne la météo, c’était à nouveau difficile parce que nous n’avons quasiment pas eu de piste complètement sèche, ni presque aucune entièrement mouillée. Pourtant, Xavi a été rapide pendant tout le week-end et nous avions bon espoir pour lui hier, mais Luca Marini l’a percuté lors du deuxième tour de la qualification et cela a ruiné sa session. Quoiqu’il en soit, il n’a pas renoncé et bien qu’il ait une douleur à sa hanche droite, il a attaqué fort et a ensuite fini le warm up 4ème. Quant à la course, il a fait un travail incroyable et a fini 8ème après s’être qualifié 25ème. Néanmoins, je dois dire que je crois vraiment qu’il aurait pu terminer le GP dans les cinq premiers si la chute d’hier n’était pas survenue. Malgré cela, huit points sont venus récompenser ses efforts d’aujourd’hui, ce qui est appréciable puisque notre objectif pour lui est d’obtenir le titre de rookie de l’année, et maintenant Marini ne possède plus qu’un point d’avance, ce qui promet une belle bagarre à Valence. Ses résultats des trois derniers Grand Prix, y compris celui-ci où il s’est élancé presque dernier, démontent les progrès qu’il a faits, et nous sont très heureux avec Xavi.
Pendant ce temps, Isaac a aussi fait une super course. Cela lui a pris un peu plus longtemps pour entrer dans le rythme, mais une fois qu’il s’est mis en route, il a été rapide et son dernier chrono était le 6ème meilleur temps du GP. Il a atteint le drapeau à damier 10ème, et c’est une performance solide. Nous savons que le potentiel d’Isaac est haut mais parfois je pense que c’est important pour lui d’y croire un peu plus et d’avoir un sentiment positif. J’espère qu’il trouvera cela à Valence pour que, tant lui que Xavi, ils puissent avoir la prochaine fois de bons résultats en Espagne. “

Tous les articles sur :