Au terme du week-end en Malaisie, son résultat a été quelque peu occulté par le nouveau titre mondial de Johann Zarco, mais Fabio Quartararo à une nouvelle fois montré qu’il était de retour aux avant-postes, en s’octroyant la 4e place de la course des Moto3.

Une course qui laisse néanmoins un goût étrange, tellement elle a été marquée par les chutes (19 au total) sans interruption au drapeau rouge tant que les 75% de l’épreuve n’ont pas été atteint…

Fabio Quartararo égale donc son meilleur résultat de l’année alors que Ayumu Sasaki a subi un traumatisme crânien, Philipp Oettl une fracture du scaphoïde gauche, Jorge Martin un traumatisme crânien, Nicolo Bulega une dislocation de l’humérus droit, Aron Canet une fracture du 5e métacarpe de la main gauche et Maria Herrera une fracture de la clavicule droite, cette dernière étant à l’origine du drapeau rouge final.

Il semble donc logique que le pilote français n’explose pas de joie: “C’était une course assez étrange. Il y a eu plein de chutes et au début je ne me sentais pas trop en confiance à cause des traces d’huile sur la piste. Du coup, je me suis fait distancer par le groupe de devant. Puis j’ai commencé à trouver un bon rythme. Je ne comprends pas ce drapeau rouge. C’est dommage car j’aurais pu me battre pour le podium. »