En arrivant à Brno, Johann Zarco possédait 34 points d’avance sur son plus proche rival Alex Rins.

Durant ce week-end tchèque, le champion du monde en titre a toujours été aux avant-postes, à l’opposé du pilote Pons. Pourtant, lors de la course, la situation s’est inversée…

Aussi, en quittant le circuit de la République tchèque, le pilote français ne possédait plus qu’un avantage de 19 points, soit encore un bon écart mais un nombre très réduit qui montre à quel point les choses peuvent changer rapidement en compétition et quel mental il faudra au pilote Ajo pour obtenir un deuxième titre consécutif et marquer ainsi l’histoire de la catégorie intermédiaire. Le Français en est capable…

Johann Zarco: “Nous arrivons à Silverstone après un dimanche pluvieux à Brno qui réduit à néant le grand travail que nous avions fait durant le week-end. Nous avons été en mesure de marquer quelques points au championnat et c’était important. Rins a fait une belle course et a diminué mon avantage de points, rendant évident que la course au titre sera un combat très difficile. Nous nous rendons maintenant à un Grand prix où la météo est également toujours une inconnue. En fait, l’année dernière, j’y avais gagné sous la pluie donc tout peut arriver. C’est un de mes circuits favoris du calendrier, et l’un des plus longs et des plus rapides. Il s’agira de ne faire aucune erreur et de rapidement s’adapter à n’importe quelle condition. Nous avons une autre série de deux courses consécutives que nous devrons bien gérer, autant physiquement que mentalement.”

Tous les articles sur : Johann Zarco