C’est avec un bon chrono de 2’02.483 que l’Espagnol a réussi à imposer sa GSX-RR face à sa future moto 2017, la Yamaha de Jorge Lorenzo, et la Honda de Marc Marquez qui, malgré une petite chute, précédait Valentino Rossi.

Voici les références disponibles à l’entame de cette première séance d’essais libres des MotoGP:

Silverstone 2015 2016
MotoGP Chrono Pilote Chrono Pilote
FP1 2’03.111 Marc Marquez  2’02.483  Maverick Vinales
FP2 2’02.338 Jorge Lorenzo
FP3 2’01.429 Jorge Lorenzo
FP4 2’01.491 Marc Marquez
Q1 2’01.888 Yonny Hernandez
Q2 2’00.234 Marc Marquez
Meilleur tour 2’00.234 Marc Marquez

Alex Lowes étrennait pour la première fois en essais officiels sa Yamaha Tech 3, en remplacement de Bradley Smith blessé aux ligaments du genou aux 8H d’Oschersleben.
Durement touché en Autriche, Jack Miller était malgré tout présent. « Avec trois vertèbres cassées, je dors sur le canapé car dans le lit je n’y arrive pas, expliquait l’Australien. Et la fracture au poignet droit n’aide pas beaucoup ». Nicky Hayden, présent en tant qu’éventuel remplaçant, devenait spectateur.

Après s’être déroulée sur l’Ile de Man de 1949 à 76, l’épreuve britannique comptant pour le Championnat du Monde a émigré vers Silverstone de 77 à 86, pour passer ensuite à Donington de 87 à 2009, puis revenir en 2010 à Silverstone. Ce circuit fut bâti sur un ancien aérodrome militaire de la Royal Air Force où stationnaient les bombardiers de nuit Vickers Wellington de la « N°17 Operational Training Unit ». De très larges et longues pistes furent donc disponibles après la guerre pour y construire le tracé d’origine de 4,71 km utilisé jusqu’en 1986. Il a été depuis développé à 5,900 km, surtout pour les besoins de la F1 car ses principaux teams, basés dans ses environs s’en servent comme piste d’essai. D’où ses 18 virages très variés et ses enchaînement uniques.

Andrea Iannone donnait le ton en cette FP1 à 40 minutes de la fin en 2’04.3. Marc Marquez prenait l’avantage en 2’04.2, sa RC213V ne semblant pas trop défavorisée à l’accélération. Il était alors le seul à avoir déjà chaussé un Michelin tendre à l’avant à 35 minutes du drapeau à damier, les autres pilotes utilisant un dur. Valentino Rossi roulait dans un premier temps avec sa moto 2016, puis essayait pour comparaison le nouveau châssis testé le lundi suivant le GP de Brno. Il s’agissait du modèle 2017, auquel Jorge Lorenzo n’avait bien sûr pas droit en raison de son départ chez Ducati. Vale alignait les tours pour régler au mieux cette nouvelle partie-cycle et l’adapter au long et compliqué (18 virages) circuit de Silverstone.

Jorge Lorenzo s’approchait à 0.08 du leader provisoire Marquez, puis à mi-séance Scott Redding s’emparait magnifiquement de la première position en 2’04.1, un peu à la surprise générale car tout le monde était alors aux stands en période de réglage. Alex Lowes se débrouillait plutôt bien, occupant la 17e place (sur 21) à 2.4 de Redding. Marc Marquez chutait dans le virage 12 (« Farm ») en sortant des stands, avec une température peut-être insuffisante au niveau d’un pneu. Il se relevait immédiatement et ne perdait que peu de temps dans cette mésaventure. La température de l’air était alors de 17° et celle de l’asphalte de 18°. Andrea Dovizioso ne semblait pas trop souffrir de son genou récemment tordu, alors en 6e position. Les Desmosedici passaient au top, avec Dovizioso en tête en 2’03.7, devant Iannone et Redding. Mais Hamamatsu défiait Bologne quand Maverick Vinales plaçait sa Suzuki au commandement, 0.03 devant Dovi.

Descendu entretemps en 8e position à 16 minutes de la fin, Marc Marquez sautait derrière les stands du scooter salvateur pour s’emparer de sa deuxième machine. Dovizioso passait leader, alors qu’Hector Barbera chutait sans gravité dans le virage 12. Pol Espargaro, à ce moment troisième, était le plus rapide des pilotes Yamaha à l’entame des dix dernières minutes. Marc Marquez s’emparait du commandement à 6 minutes du drapeau à damier en 2’03.563, puis Maverick Vinales améliorait nettement ce chrono en 2’02.483. Alex Lowes (alors vingtième devant Tito Rabat) chutait sans gravité dans le virage 12. Vinales conservait la meilleure performance devant Lorenzo, Marquez et Rossi, tandis que Iannone rentrait aux stands moteur fumant. Loris Baz était dix-huitième.

Silverstone, MotoGP, FP1 : Chronos

  1. Maverick Viñales ESP    Team Suzuki Ecstar (GSX-RR)    2m      02.483s         [Lap 13/15]            317km/h (Top Speed)
  2. Jorge Lorenzo ESP    Movistar Yamaha MotoGP (YZR-M1)     2m      02.765s            +0.282s         [13/14]            317km/h
  3. Marc Marquez ESP    Repsol Honda Team (RC213V)   2m      03.563s         +1.080s            [10/13]            315km/h
  4. Valentino Rossi ITA      Movistar Yamaha MotoGP (YZR-M1)     2m      03.591s            +1.108s         [16/16]            316km/h
  5. Andrea Dovizioso ITA      Ducati Team (Desmosedici GP)   2m      03.637s         +1.154s            [10/13]            321km/h
  6. Pol Espargaro ESP    Monster Yamaha Tech 3 (YZR-M1)        2m      03.714s            +1.231s         [15/17]            317km/h
  7. Andrea Iannone ITA      Ducati Team (Desmosedici GP)   2m      04.027s         +1.544s            [9/17]  322km/h
  8. Dani Pedrosa ESP    Repsol Honda Team (RC213V)   2m      04.037s         +1.554s            [16/16]            316km/h
  9. Scott Redding GBR   Octo Pramac Yakhnich (Desmosedici GP15)   2m      04.138s            +1.655s         [15/15]            315km/h
  10. Danilo Petrucci ITA      Octo Pramac Yakhnich (Desmosedici GP15)   2m      04.170s            +1.687s         [14/16]            314km/h
  11. Cal Crutchlow GBR   LCR Honda (RC213V)       2m      04.247s         +1.764s         [15/16]            314km/h
  12. Aleix Espargaro ESP    Team Suzuki Ecstar (GSX-RR)    2m      04.443s         +1.960s            [14/15]            312km/h
  13. Eugene Laverty IRL      Aspar MotoGP Team (Desmosedici GP14.2)    2m      04.473s            +1.990s         [14/14]            316km/h
  14. Yonny Hernandez COL    Aspar MotoGP Team (Desmosedici GP14.2)    2m      04.491s            +2.008s         [16/16]            315km/h
  15. Stefan Bradl GER Factory Aprilia Gresini (RS-GP)   2m      04.905s         +2.422s         [15/15]            313km/h
  16. Alvaro Bautista ESP    Factory Aprilia Gresini (RS-GP)   2m      05.134s         +2.651s            [6/16]  313km/h
  17. Hector Barbera ESP    Avintia Racing (Desmosedici GP14.2)   2m      05.196s            +2.713s         [10/11]            313km/h
  18. Loris Baz FRA    Avintia Racing (Desmosedici GP14.2)   2m      05.540s         +3.057s            [14/15]            311km/h
  19. Jack Miller AUS   Estrella Galicia 0,0 Marc VDS (RC213V)           2m      05.662s            +3.179s         [15/16]            314km/h
  20. Tito Rabat ESP    Estrella Galicia 0,0 Marc VDS (RC213V)*         2m      06.016s            +3.533s         [17/17]            307km/h
  21. Alex Lowes GBR   Monster Yamaha Tech 3 (YZR-M1)        2m      06.225s         +3.742s            [12/13]            310km/h

Merci pour la compilation de ces chronos à nos amis de Crash.net.

Tous les articles sur : Maverick Vinales