La Grande Bretagne a fait son devoir de mémoire vis-à-vis de son ancien Champion du Monde Barry Sheene. Un nom que Cal Crutchlow avait mis un peu plus au-devant de la scène depuis sa victoire acquise en République Tchèque.

En triomphant à Brno, le pilote LCR rappelait que l’Angleterre attendait depuis 35 ans son nouvel héros dans la catégorie reine. Avec un caractère au moins aussi trempé et une verve à l’identique, le Champion du Monde Supersport fait honneur à un héritage dont l’inventaire s’est partiellement fait sur le tracé de Silverstone le week-end dernier.

Avant une course qui a de nouveau mis en valeur un Crutchlow second au final devant ses compatriotes massés dans les tribunes, une parade en l’honneur de Barry Sheene a eu lieu avec les anciennes machines pilotées par le Britannique disparu en 2003. Les Suzuki du double Champion du Monde 1976 et 1977 étaient de la partie comme la Yamaha qui lui a offert sa dix-neuvième et ultime victoire en 1981 du côté d’un tracé d’Anderstop qui organisait alors le Grand Prix de Suède.

Le fils de feu le champion était au guidon tandis que pour l’histoire, on n’oubliera pas que le dernier Britannique à avoir succédé à Barry Sheene au sommet d’un championnat du monde est un Danny Kent qui a décroché le titre en Moto3 l’an passé.

Tous les articles sur : Cal Crutchlow