Une piste sèche, un Lorenzo avec une Yamaha sur un tracé de Silverstone qu’il aime bien. Ce dimanche aurait pu être une belle journée pour un Por Fuera qui a pourtant joué les anonymes dans cette édition du Grand Prix de Grande Bretagne.

Mais où était donc passé Jorge Lorenzo ce dimanche ? La pluie n’était pas au rendez-vous à Silverstone ce qui n’a pas empêché le futur officiel Ducati de jouer les abonnés absents. Le Majorquin est resté sec durant ce rendez-vous anglais. Parti neuvième avec un pneu avant tendre et un dur arrière, il n’avait pas suivi l’option d’un équipier Rossi qui avait jeté son dévolu sur un dur à l’avant et un médium à l’arrière.

Au vu du résultat, une erreur : «  le week-end a été difficile parce que nous n’avons pas trouvé de set-up avec lequel je sois à l’aise sur la moto. Nous avons essayé une configuration différente pour la course, que nous n’avions pas testée durant le warm-up, et c’est un pari qui n’a pas marché. J’avais beaucoup de vibrations à l’arrière et j’ai dû diminuer ma cadence. ».

Le voilà à présent à 64 points du leader Márquez au championnat et à 14 points de Rossi son challenger. Il reste six courses encore à disputer et chaque rendez-vous qui s’ajoute fait tomber Por Fuera de Charybde en Scylla. Le temps semble même déjà venu au bilan et aux excuses… « Nous avons beaucoup de soucis avec les pneus cette année et j’espère que Michelin réussira à résoudre ces problèmes pour l’an prochain ». Déjà vivement 2017 pour Lorenzo ?

Tous les articles sur : Jorge Lorenzo