C’est un Marc Márquez partagé qui quitte le tracé de Silverstone au terme d’un Grand Prix de Grande Bretagne terminé avec une quatrième position. Le leader du championnat est ainsi déçu d’avoir manqué le podium dans le dernier tour. Mais il est aussi heureux de ne lâcher que trois points à son rival Rossi dans la course au titre.

Trois points qui ramènent son avance à 50 unités alors qu’il reste six Grands Prix avant de toucher au but. Mais même si le pilote du HRC a montré qu’il pouvait exceller dans la fonction d’épicier, il n’oublie pas qu’il est avant tout un combattant né. Chassez le naturel… « Après avoir gagné ma bataille contre Valentino, j’ai attaqué encore un peu plus à cinq tours du but car j’ai vu que je pouvais finir second. J’ai poussé et j’ai attaqué Crutchlow. J’ai cependant fait une erreur ce qui m’a fait perdre des positions. Mais il nous regarder les côtés positifs : je ne perds que trois points ».

Reste que MM93 a lutté durant toute la course avec un choix de gommes tendre médium qui ne s’est pas révélé idéal : « au début de la course, j’ai pu être rapide mais après quatre tours j’ai compris que mon choix de pneu avant n’était pas le bon. Je glissais beaucoup et je devais jouer avec mon corps pour aider la moto. Il me fallait tirer le meilleur de cette situation. En dépit de ce problème, nous étions en mesure de nous battre pour le podium ». Marc Márquez termine juste devant son équipier Pedrosa qui, lui avait pris un couple de gommes tendres.

Tous les articles sur : Marc Marquez