Pol Espargaró fait partie, avec Loris Baz, des pilotes qui s’en sortent bien au terme d’un Grand Prix de Grande Bretagne disputé. Victime avec le Français d’un spectaculaire accident ayant provoqué l’arrêt de la course, le pilote Tech3 s’en tire avec de bonnes courbatures. Une sorte de miracle.  

Cette saison 2016 n’avait pas si mal commencé pour un Pol Espargaró gérant son championnat en bon père de famille. Accumulant les places d’honneur, il s’était hissé comme celui qui pointe tout de suite après les pilotes des usines japonaises. Puis la concurrence s’est réveillée et les déceptions se sont accumulées, jusqu’à cette chute spectaculaire à Silverstone : « j’ai ressenti un violent choc à l’arrière après le premier virage » se souvient le futur officiel KTM. « J’ai commencé à faire des roulés boulés au sol puis les deux motos sont venues me percuter ».

Des images qui ont fait froid dans le dos. « Une m’a prise la main et à présent je dois bien avouer que tout mon corps n’est à présent que douleur. Surtout mon tibia droit. Mais je ne m’en fais pas plus que ça. Avec de la relaxation et des massages, ça va passer. Je peux me considérer heureux de me sortir comme ça d’un tel accident. Il y a un autre Grand Prix dès le week-end prochain et j’espère que la roue va tourner pour que les choses aillent mieux à Misano ».

Car depuis un moment, le frère d’Aleix ne connait pas la réussite : « les dernières courses ne se sont pas déroulées comme espéré. Je suis toujours préoccupé lorsque je m’élance au milieu du peloton car c’est dangereux d’être en paquet et ce qui est arrivé confirme tout ça. Mais j’ai manqué la Q.2 de quelques dixièmes et j’en ai payé le prix fort lorsque la pluie est arrivée au moment des qualifications ».

Durant ce meeting à Silverstone, Pol Espargaró a eu le plus grand mal à mettre au pas celui qui ne faisait que remplacer Bradley Smith blessé, soit son équipier des 08h00 de Suzuka, Alex Lowes. Ce dernier, par ailleurs, ramène les points de la treizième place à l’écurie pour sa première apparition à ce niveau. De son côté, Loris Baz a déclaré : « je suis vraiment chanceux et je tiens à m’excuser auprès de Pol. Je n’ai vraiment pas pu l’éviter, il n’y avait pas d’autre solution ».

Tous les articles sur : Loris Baz, Pol Espargaro