Après avoir terminé second d’une dernière séance d’essais libres disputée sous la pluie, Andrea Dovizioso avait toutes les raisons de se présenter confiant au départ des qualifications promises dans les mêmes conditions de piste. Oui, mais voilà…

L’officiel Ducati qui le restera l’an prochain pour être le porteur d’eau de Lorenzo s’est dissous sous la franche averse de Silverstone après qu’une chute lui ait fait boire la tasse. De quoi perdre pied et ce d’autant plus que, dans l’accident, il s’est abîmé un peu plus un genou droit déjà mal en point après être tombé lors des tests officiels accomplis il y a quelques jours à Misano.

Au bilan, une triste dixième place sur la grille de départ pour un Grand Prix qui s’élancera demain à 16h30 et qui devrait être épargné par la pluie : “ je suis très déçu d’être tombé car j’étais en train de faire un tour vraiment rapide. Sans que je pouvais viser la première ligne sans ça, mais les conditions étaient très difficiles ”  regrette celui qui a raflé en Grande Bretagne sa seule victoire MotoGP de son palmarès. C’était en 2009, sous la pluie de Donington.

Mais ce qui l’inquiète, c’est l’état de son genou : « malheureusement, je me suis reçu sur mon genou droit blessé depuis les tests de Misano mais il semblerait que la blessure ne se soit pas aggravée. Pour le moment, c’est assez douloureux et j’ai des coupures et des brûlures alors il faudra attendre demain pour évaluer l’étendue des dégâts. Je pense que sans cette erreur, j’aurais pu pointer plus haut sur la grille de départ. Alors c’est vraiment rageant de se contenter de la quatrième ligne car ça va rendre ma course plus compliquée ». Son équipier Iannone sera quant à lui huitième au départ.

Tous les articles sur : Andrea Dovizioso