Depuis qu’il est arrivé à Silverstone, Andrea Iannone semble en mesure de se réconcilier avec un tracé de Silverstone qui a toujours été compliqué pour lui. Mais ça, c’était avant les qualifications…

La seconde partie de saison d’Andrea Iannone semble commencer comme la même deuxième mi-temps de l’an passé. Une bonne période qui avait permis à Jo le Maniac de prendre l’ascendant sur son équipier Dovizioso. Cette année, c’est même mieux avec une victoire en Autriche, une bonne tenue à Brno, avant le cas de son pneu avant. Et depuis qu’il est arrivé à Silverstone, il semble en mesure de se réconcilier avec un tracé qui a toujours été compliqué pour lui. Mais ça, c’était avant les qualifications…

Un exercice qui s’est déroulé sous une pluie battante si bien que le bitume anglais était détrempé comme jamais. Ce qui a changé la donne. Meilleur temps de la FP2 la veille, troisième de la FP3 puis cinquième d’une FP4 humide, l’Italien doit finalement se résoudre à une huitième position au terme des qualifications. Pas de quoi pavoiser : « tout s’était bien déroulé durant l’ultime séance d’essais libres, mais la pluie a redoublé de violence au moment de se qualifier » raconte la terreur des Porsche. « J’ai essayé d’attaquer un peu plus en augmentant la prise de risque mais je n’ai pas été en mesure de faire mieux. Je suis déçu de cette troisième ligne car on a été dans le coup jusque-là et c’est cette dernière averse dans les derniers moments qui ruinent nos efforts ».

« Ceci dit, je suis satisfait de ma moto sur le sec et ce matin, on a fait un bon en avant pour ce qui est de la performance, même si je suis tombé lors de la FP3. On travaille bien, on rend la moto plus facile et si c’est sec demain, j’aurai les moyens de faire une bonne course ». Son équipier Andrea Dovizioso s’élancera quant à lui dixième après avoir chuté sur son genou déjà blessé. La meilleure Ducati qualifiée sur cette grille de départ du Grand Prix de Grande Bretagne est la machine Aspar d’Eugène Laverty qui pointe sixième malgré une chute. Sans cet accident, l’Irlandais du Nord était bien parti pour la pole-position…

Tous les articles sur : Andrea Iannone