Qu’on se le dise, cette saison, en MotoGP, le team LCR est en guerre. Dans un environnement où seuls les meilleurs survivent, il faut marquer son territoire, surtout dans un clan Honda où les places sont comptées. Alors la vaillante troupe de Lucio Cecchinello fait face au commando du Marc VDS Racing en vue de la prochaine saison et sur le thème de Franco Morbidelli. Quant à son unique pilote Cal Crutchlow, il ne manque pas une occasion pour mettre la pression sur l’officiel du HRC Dani Pedrosa. Son pronostic pour la prochaine épreuve à Jerez confirme la tendance.

Il y a un an, Cal Crutchlow était en pleine déprime : pas un seul point dans sa besace après les trois premières courses de l’année. Cette fois, ça va mieux. Malgré une entame de campagne décevante au Qatar, le Britannique a fait mieux que tenir son rang en Argentine et à Austin. Un podium et une quatrième place le positionnent cinquième au général à un point de l’officiel Ducati Dovizioso. Ses prestations le classent comme le meilleur des indépendants. Mais l’Anglais vise plus haut.

Lui, ce qu’il aimerait, c’est titiller un peu plus les pilotes d’usine Honda pour crédibiliser sa demande d’un contrat officiel avec le HRC. Tailler des croupières à Marc Márquez semble présomptueux. Alors le père de Willow a verrouillé son viseur sur Dani Pedrosa.

Pour le prochain Grand Prix d’Espagne il déclare : « je m’attends à ce que Marc et Dani soient performants ce week-end à Jerez. Et nous sommes en ce moment aussi compétitifs que Dani. Je suis impatient d’y être. C’est le premier Grand Prix européen de la saison et il est de fait plus près de chez moi. J’aime ce tracé même si l’an dernier je n’y ai pas montré mon meilleur visage ». En effet, la course espagnole s’était alors soldée pour Cal par une onzième place.

« Pour cette année, j’y vais avec de grosses attentes. Ces dernières courses ont été positives. Il n’y a pas de raisons que l’on ne continue pas sur cette lancée. On peut faire mieux que la quatrième place acquise à Austin. On teste beaucoup de choses sur la moto. Et à chaque fois les résultats sont meilleurs. Ce n’est qu’une question de temps ».

Une question de temps avant de voir la nouvelle Honda RC213V à la hauteur des attentes de ses pilotes.