Le contraste en serait presque saisissant chez Ducati. D’un côté, un Jorge Lorenzo en progrès et heureux de terminer sa première journée à Jerez certes quatrième mais surtout premier des Ducati. De l’autre un Dovizioso à qui il en faut plus pour s’enthousiasmer. Car il connait la musique chez les rouges. Et en regardant de près la feuille des temps et les données, il n’y a pas de quoi pavoiser. Voire même s’inquiéter ?

Dovizioso rabat-joie ou pragmatique à Jerez ? Dès demain, samedi, pour la suite des événements de ce Grand Prix d’Espagne, on saura de quel bois se chauffe DesmoDovi. Huitième au terme de cette entame, battu de 0.137 sec par son équipier Lorenzo qui pointe quatrième, l’Italien remet les choses en ordre : « lors de la seconde séance d’essais, on a pu avoir une piste suffisamment sèche pour recueillir des informations sur le comportement des pneus. On a cerné le pneu arrière et à partir de là, on commence à réfléchir sur les réglages ».

Une démarche scientifique qu’il développe : « les chronos sont assez bons et dans mon tour rapide j’ai fait une erreur. Maintenant, notre problème pour bien prendre les virages est encore et toujours là. J’ai pu suivre Miller et Valentino et je confirme que c’est bel et bien notre souci majeur. Il apparaît dès que l’on relâche les freins. Mais on a tout le samedi pour travailler là-dessus ».

Jerez est la piste la moins amicale pour les Ducati. L’an passé, le Grand Prix avait été un chemin de croix avec un abandon pour Dovi tandis que Iannone finissait septième : « on n’a plus les ailerons et de fait la moto est moins stable mais elle est aussi moins physique à piloter » assure celui qui est troisième au championnat. « L’intersaison n’a finalement pas changé grand-chose car on ne peut pas prendre les virages comme il le faudrait ».

Et ça pourrait s’aggraver : « si les températures grimpent, ça va changer toutes les motos. En général, ça ne nous arrange pas. Mais il faut voir ce que l’on aura comme pneus. Et comment les autres motos se comporteront avec. On en saura plus samedi ». Mais Andrea Dovizioso ne s’attend pas à un miracle…

 #SpanishGP J.1 : Chronos MotoGP

1. Dani Pedrosa ESP Repsol Honda Team (RC213V) 1m 39.420s [Lap 17/20] 286km/h (Top Speed)
2. Jack Miller AUS Estrella Galicia 0,0 Marc VDS (RC213V) 1m 39.964s +0.544s [18/20] 284km/h
3. Cal Crutchlow GBR LCR Honda (RC213V) 1m 40.045s +0.625s [16/19] 285km/h
4. Jorge Lorenzo ESP Ducati Team (Desmosedici GP17) 1m 40.291s +0.871s [17/20] 289km/h
5. Danilo Petrucci ITA Octo Pramac Racing (Desmosedici GP17) 1m 40.378s +0.958s [18/19] 287km/h
6. Maverick Viñales ESP Movistar Yamaha MotoGP (YZR-M1) 1m 40.379s +0.959s [16/16] 284km/h
7. Alvaro Bautista ESP Pull&Bear Aspar Team (Desmosedici GP16) 1m 40.392s +0.972s [19/21] 288km/h
8. Andrea Dovizioso ITA Ducati Team (Desmosedici GP17) 1m 40.428s +1.008s [16/18] 289km/h
9. Aleix Espargaro ESP Factory Aprilia Gresini (RS-GP) 1m 40.479s +1.059s [17/17] 283km/h
10. Pol Espargaro ESP Red Bull KTM Factory Racing (RC16) 1m 40.573s +1.153s [15/15] 287km/h
11. Scott Redding GBR Octo Pramac Racing (Desmosedici GP16) 1m 40.639s +1.219s [17/19] 286km/h
12. Valentino Rossi ITA Movistar Yamaha MotoGP (YZR-M1) 1m 40.698s +1.278s [20/20] 286km/h
13. Jonas Folger GER Monster Yamaha Tech 3 (YZR-M1)* 1m 40.773s +1.353s [20/20] 286km/h
14. Marc Marquez ESP Repsol Honda Team (RC213V) 1m 40.915s +1.495s [18/19] 284km/h
15. Johann Zarco FRA Monster Yamaha Tech 3 (YZR-M1)* 1m 41.019s +1.599s [17/17] 286km/h
16. Andrea Iannone ITA Team Suzuki Ecstar (GSX-RR) 1m 41.165s +1.745s [18/19] 285km/h
17. Tito Rabat ESP Estrella Galicia 0,0 Marc VDS (RC213V) 1m 41.165s +1.745s [19/20] 282km/h
18. Bradley Smith GBR Red Bull KTM Factory Racing (RC16) 1m 41.432s +2.012s [20/20] 284km/h
19. Takuya Tsuda JPN Team Suzuki Ecstar (GSX-RR) 1m 41.887s +2.467s [18/19] 281km/h
20. Sam Lowes GBR Factory Aprilia Gresini (RS-GP)* 1m 41.905s +2.485s [16/18] 282km/h
21. Karel Abraham CZE Pull&Bear Aspar Team (Desmosedici GP15) 1m 41.909s +2.489s [14/16] 286km/h
22. Loris Baz FRA Reale Avintia Racing (Desmosedici GP15) 1m 42.515s +3.095s [10/19] 280km/h
23. Hector Barbera ESP Reale Avintia Racing (Desmosedici GP16) 1m 42.630s +3.210s [17/17] 289km/h