C’est un Jorge Lorenzo avec enfin le sourire qui a fini un premier jour de Grand Prix cette année. Les trois derniers accomplis loin de l’Europe lui ont servi une soupe à la grimace qui n’a pas été au menu d’un tracé de Jerez qu’il adore. Au contraire de sa Ducati. Mais les deux ont réussi à faire la synthèse et les voilà quatrième au terme de la FP2. Pas mal. Mais c’est tout de même à plus de huit dixièmes d’un Pedrosa leader.

Un écart conséquent qui pourrait signifier des lendemains douloureux. Mais ce qui est pris n’est plus à prendre et Por Fuera savoure cette prestation positive au lendemain de ses 30 ans : « je me sens mieux en roulant avec les pneus usés et avec les gommes neuves j’ai pu faire un bon chrono » commente celui qui détient le record de la piste de Jerez. « Le tour n’était cependant pas parfait et on a une bonne marge de progression. Mais on est content de cette avancée. La moto est encore trop nerveuse, on la calme petit à petit. Et comparer aux autres Ducati, on est mieux qu’avant. C’est un bon signe ».

Un meilleur visage que le Majorquin explique ainsi : « j’utilise de plus en plus le frein arrière, mais c’est encore à travailler car je n’ai jamais piloté comme ça en neuf ans. C’est une technique qu’il faut assimiler pour en retirer de l’adhérence. Ceci dit, ça me permet de soulager mes avant-bras car je charge moins l’avant de la moto. Passer le virage en glissant n’est pas naturel pour moi, mais je progresse ».

« Notre point fort reste le moteur même s’il n’est pas aussi déterminant ici qu’au Qatar ou en Argentine par exemple. Maintenant, les épingles de Jerez se passent sur le second rapport ce qui est moins handicapant qu’à Austin. J’ai pris du plaisir à piloter aujourd’hui même si je n’ai pas le meilleur temps. La piste est adhérente aussi et ça me donne de la confiance. Je peux plus attaquer et je pense que ça s’est vu de l’extérieur ».

Jorge Lorenzo devance son équipier Dovizioso de deux dixièmes, ce qui est une bonne référence. La seule victoire de Ducati à Jerez est à mettre au compte de Loris Capirossi en 2006, lequel était parti de la pole position. Depuis la marque italienne n’est monté qu’une seule fois sur le podium, c’était en 2011 avec Nicky Nayden. En revanche, Jorge Lorenzo revendique cinq succès sur ce tracé. Seul Rossi, avec huit réalisations, a fait mieux que lui.

#SpanishGP J.1 : Chronos MotoGP

1. Dani Pedrosa ESP Repsol Honda Team (RC213V) 1m 39.420s [Lap 17/20] 286km/h (Top Speed)
2. Jack Miller AUS Estrella Galicia 0,0 Marc VDS (RC213V) 1m 39.964s +0.544s [18/20] 284km/h
3. Cal Crutchlow GBR LCR Honda (RC213V) 1m 40.045s +0.625s [16/19] 285km/h
4. Jorge Lorenzo ESP Ducati Team (Desmosedici GP17) 1m 40.291s +0.871s [17/20] 289km/h
5. Danilo Petrucci ITA Octo Pramac Racing (Desmosedici GP17) 1m 40.378s +0.958s [18/19] 287km/h
6. Maverick Viñales ESP Movistar Yamaha MotoGP (YZR-M1) 1m 40.379s +0.959s [16/16] 284km/h
7. Alvaro Bautista ESP Pull&Bear Aspar Team (Desmosedici GP16) 1m 40.392s +0.972s [19/21] 288km/h
8. Andrea Dovizioso ITA Ducati Team (Desmosedici GP17) 1m 40.428s +1.008s [16/18] 289km/h
9. Aleix Espargaro ESP Factory Aprilia Gresini (RS-GP) 1m 40.479s +1.059s [17/17] 283km/h
10. Pol Espargaro ESP Red Bull KTM Factory Racing (RC16) 1m 40.573s +1.153s [15/15] 287km/h
11. Scott Redding GBR Octo Pramac Racing (Desmosedici GP16) 1m 40.639s +1.219s [17/19] 286km/h
12. Valentino Rossi ITA Movistar Yamaha MotoGP (YZR-M1) 1m 40.698s +1.278s [20/20] 286km/h
13. Jonas Folger GER Monster Yamaha Tech 3 (YZR-M1)* 1m 40.773s +1.353s [20/20] 286km/h
14. Marc Marquez ESP Repsol Honda Team (RC213V) 1m 40.915s +1.495s [18/19] 284km/h
15. Johann Zarco FRA Monster Yamaha Tech 3 (YZR-M1)* 1m 41.019s +1.599s [17/17] 286km/h
16. Andrea Iannone ITA Team Suzuki Ecstar (GSX-RR) 1m 41.165s +1.745s [18/19] 285km/h
17. Tito Rabat ESP Estrella Galicia 0,0 Marc VDS (RC213V) 1m 41.165s +1.745s [19/20] 282km/h
18. Bradley Smith GBR Red Bull KTM Factory Racing (RC16) 1m 41.432s +2.012s [20/20] 284km/h
19. Takuya Tsuda JPN Team Suzuki Ecstar (GSX-RR) 1m 41.887s +2.467s [18/19] 281km/h
20. Sam Lowes GBR Factory Aprilia Gresini (RS-GP)* 1m 41.905s +2.485s [16/18] 282km/h
21. Karel Abraham CZE Pull&Bear Aspar Team (Desmosedici GP15) 1m 41.909s +2.489s [14/16] 286km/h
22. Loris Baz FRA Reale Avintia Racing (Desmosedici GP15) 1m 42.515s +3.095s [10/19] 280km/h
23. Hector Barbera ESP Reale Avintia Racing (Desmosedici GP16) 1m 42.630s +3.210s [17/17] 289km/h