Ce vendredi à Jerez aura livré un verdict étonnant. Trois Honda en tête, mais leur leader Marc Marquez depuis plusieurs saisons apparemment à la peine. Quatorzième, il reconnaît cependant qu’il en a gardé sous la poignée en ne voulant pas prendre de risques sur une piste parsemée de plaques d’humidité. Mais à l’écouter, rien n’est encore très clair au HRC au sujet de la nouvelle RC213V.

Quatorzième, ce n’est pas le genre de position à laquelle on a l’habitude de trouver Marc Márquez. Son équipier Dani Pedrosa a en revanche connu ce genre de désagrément. Mais ce vendredi à Jerez, c’est ce dernier qui a pris des risques pour imposer son rythme au plateau MotoGP. Pendant que MM93 faisait preuve de prudence pour se contenter de la portion congrue. Le monde à l’envers !

Et ce ne sont pas les commentaires du Champion du Monde en titre qui vont nous éclairer : « je pilote aussi une Honda mais je ne sais pas pourquoi on a rois Honda en tête aujourd’hui car c’est normalement une piste qui nous réserve un sort moins enviable. C’est certainement positif de voir ainsi Honda dominer ». A partir de là, la fausse innocence s’arrête. Car Marc Márquez n’est pas du genre à encaisser un retard de 1. 495 sec sur son équipier ans livrer quelques explications…

« Il faut tenir compte du rythme global. Faire un tour rapide est une chose et avoir un rythme pour la course en est une autre. Dani a fait un tour rapide, mais il ne m’a pas impressionné. Il y avait des traces d’humidité lors de la FP2 et l’adhérence n’était pas parfaite. Ce n’est seulement que lors de la FP3 que l’on peut évaluer les forces en présence ».

La vengeance du samedi matin sera donc terrible. Maintenant, cette RC213 2017 reste un mystère : « l’an dernier, nous avions quelques points forts avec le moteur de type « screamer ». On freinait fort et on sortait vite des virages. Même avec une faible adhérence, ça marchait bien. On a perdu ça mais on a gagné de la vitesse au point de corde. Notre situation actuelle par rapport à celle de 2016 n’est pas encore claire. Ainsi à Austin : la marge qu’on avait par rapport à nos adversaires était plus grande. Cette année, c’était plus serré. Mais on est apparemment mieux à Jerez. Alors ça va dans la bonne direction ».

« La moto est plus stable au freinage mais si on attaque vraiment, elle bouge beaucoup. Sous la pluie, on a une bonne moto. Et pour cause, on n’utilise pas tout le couple en sortant du virage. Ce qui élimine notre souci majeur qui est la levée de la roue avant. Si les températures augmentent, nous verrons car on a un souci avec le pneu avant qui est trop tendre. On est mieux lorsque le temps est plus frais ».

Le compteur de Marc Márquez affiche dorénavant 30 victoires, soit une de plus que son coéquipier Dani Pedrosa, ce qui fait de lui le pilote Honda le plus victorieux en MotoGP.

#SpanishGP J.1 : Chronos MotoGP

1. Dani Pedrosa ESP Repsol Honda Team (RC213V) 1m 39.420s [Lap 17/20] 286km/h (Top Speed)
2. Jack Miller AUS Estrella Galicia 0,0 Marc VDS (RC213V) 1m 39.964s +0.544s [18/20] 284km/h
3. Cal Crutchlow GBR LCR Honda (RC213V) 1m 40.045s +0.625s [16/19] 285km/h
4. Jorge Lorenzo ESP Ducati Team (Desmosedici GP17) 1m 40.291s +0.871s [17/20] 289km/h
5. Danilo Petrucci ITA Octo Pramac Racing (Desmosedici GP17) 1m 40.378s +0.958s [18/19] 287km/h
6. Maverick Viñales ESP Movistar Yamaha MotoGP (YZR-M1) 1m 40.379s +0.959s [16/16] 284km/h
7. Alvaro Bautista ESP Pull&Bear Aspar Team (Desmosedici GP16) 1m 40.392s +0.972s [19/21] 288km/h
8. Andrea Dovizioso ITA Ducati Team (Desmosedici GP17) 1m 40.428s +1.008s [16/18] 289km/h
9. Aleix Espargaro ESP Factory Aprilia Gresini (RS-GP) 1m 40.479s +1.059s [17/17] 283km/h
10. Pol Espargaro ESP Red Bull KTM Factory Racing (RC16) 1m 40.573s +1.153s [15/15] 287km/h
11. Scott Redding GBR Octo Pramac Racing (Desmosedici GP16) 1m 40.639s +1.219s [17/19] 286km/h
12. Valentino Rossi ITA Movistar Yamaha MotoGP (YZR-M1) 1m 40.698s +1.278s [20/20] 286km/h
13. Jonas Folger GER Monster Yamaha Tech 3 (YZR-M1)* 1m 40.773s +1.353s [20/20] 286km/h
14. Marc Marquez ESP Repsol Honda Team (RC213V) 1m 40.915s +1.495s [18/19] 284km/h
15. Johann Zarco FRA Monster Yamaha Tech 3 (YZR-M1)* 1m 41.019s +1.599s [17/17] 286km/h
16. Andrea Iannone ITA Team Suzuki Ecstar (GSX-RR) 1m 41.165s +1.745s [18/19] 285km/h
17. Tito Rabat ESP Estrella Galicia 0,0 Marc VDS (RC213V) 1m 41.165s +1.745s [19/20] 282km/h
18. Bradley Smith GBR Red Bull KTM Factory Racing (RC16) 1m 41.432s +2.012s [20/20] 284km/h
19. Takuya Tsuda JPN Team Suzuki Ecstar (GSX-RR) 1m 41.887s +2.467s [18/19] 281km/h
20. Sam Lowes GBR Factory Aprilia Gresini (RS-GP)* 1m 41.905s +2.485s [16/18] 282km/h
21. Karel Abraham CZE Pull&Bear Aspar Team (Desmosedici GP15) 1m 41.909s +2.489s [14/16] 286km/h
22. Loris Baz FRA Reale Avintia Racing (Desmosedici GP15) 1m 42.515s +3.095s [10/19] 280km/h
23. Hector Barbera ESP Reale Avintia Racing (Desmosedici GP16) 1m 42.630s +3.210s [17/17] 289km/h