Pour peu, ce serait presque le monde à l’envers chez Ducati. Alors que, depuis le début de la saison on avait l’habitude de voir un Dovizioso mener la troupe officielle avec un Jorge Lorenzo en difficulté, la qualification à Jerez a livré exactement le verdict opposé. La nouvelle recrue a fait mieux au guidon de la GP17 rouge en se positionnant huitième alors que du côté de DesmoDovi on connaissait la déception de l’élimination dès la Q.1. Quatorzième, l’Italien ne se cherchait pas d’excuses mais ne cachait pas ses inquiétudes.

Des préoccupations qui pourraient se révéler rédhibitoires pour la course dominicale. Car les Ducati officielles souffrent comme les Yamaha d’un côté gauche du pneu asymétrique Michelin, mais en pire. Et puis le patinage prononcé interpelle sur la consommation d’essence qu’il faudra aussi regarder.

Ceci dit, sur sa prestation, Dovizioso restait circonspect : « je suis bien sûr déçu de ma position finale, mais cette situation est étrange car si je suis effectivement distancé, j’ai de bonnes sensations sur la moto. Lors de la FP4, on a progressé et mon rythme était assez bon. En pneus usés, j’ai pu tourner en 1’40.3. J’étais donc content ».

Mais la joie a été de courte durée : « lors de la Q.1 je n’ai jamais pu faire un tour correct et clair. Mais je ne cherche pas d’excuses. Je suis juste agacé. Mon rythme en condition de course n’est pas mal. Je suis juste deux dixièmes derrière Jorge qui réalise un bon week-end ».

« On ne peut rien changer à ce qui s’est passé. Ici, les courtes lignes droites ne nous permettent d’exploiter nos points forts. Partir quatorzième ne va pas faciliter les choses car les dépassements sont compliqués ici. Les courbes sont lentes et serrées et on peut perdre beaucoup de temps durant les premiers tours. Il faut aussi être prudent ».

Ce sera d’autant plus compliqué que la GP17 n’est pas l’arme absolue… « Nous sommes dans la même situation que l’an passé. On ne peut pas tirer avantage des nouveaux pneus. Ils s’usent vite et on ne peut pas inscrire la moto dans les virages. Mais ce n’est pas qu’une question d’adhérence. Les pneus adhèrent mieux mais lorsque l’adhérence s’étiole, la différence est plus brutale en termes de performance. C’est un souci et ce sera la clé pour les 27 tours de course. Nous sommes assez préoccupés, c’est certain ».

On rappellera que la seule victoire de Ducati à Jerez est à mettre au compte de Loris Capirossi en 2006, lequel était parti de la pole position. Depuis la marque italienne n’est monté qu’une seule fois sur le podium, c’était en 2011 avec Nicky Nayden.

#SpanishGP J.2 : Chronos MotoGP

1. Dani Pedrosa ESP Repsol Honda Team (RC213V) 1m 38.249s [Lap 6/7] 291km/h (Top Speed)
2. Marc Marquez ESP Repsol Honda Team (RC213V) 1m 38.298s +0.049s [8/8] 291km/h
3. Cal Crutchlow GBR LCR Honda (RC213V) 1m 38.453s +0.204s [6/7] 291km/h
4. Maverick Viñales ESP Movistar Yamaha MotoGP (YZR-M1) 1m 38.677s +0.428s [3/7] 292km/h
5. Andrea Iannone ITA Team Suzuki Ecstar (GSX-RR) 1m 38.744s +0.495s [3/8] 291km/h
6. Johann Zarco FRA Monster Yamaha Tech 3 (YZR-M1)* 1m 38.861s +0.612s [6/8] 291km/h
7. Valentino Rossi ITA Movistar Yamaha MotoGP (YZR-M1) 1m 38.908s +0.659s [6/7] 290km/h
8. Jorge Lorenzo ESP Ducati Team (Desmosedici GP17) 1m 38.910s +0.661s [6/8] 293km/h
9. Jonas Folger GER Monster Yamaha Tech 3 (YZR-M1)* 1m 39.108s +0.859s [8/8] 291km/h
10. Jack Miller AUS Estrella Galicia 0,0 Marc VDS (RC213V) 1m 39.125s +0.876s [3/8] 290km/h
11. Scott Redding GBR Octo Pramac Racing (Desmosedici GP16) 1m 39.152s +0.903s [5/8] 292km/h
12. Aleix Espargaro ESP Factory Aprilia Gresini (RS-GP) 1m 39.400s +1.151s [2/5] 288km/h
13. Danilo Petrucci ITA Octo Pramac Racing (Desmosedici GP17) 1m 39.090s 290km/h
14. Andrea Dovizioso ITA Ducati Team (Desmosedici GP17) 1m 39.255s 294km/h
15. Pol Espargaro ESP Red Bull KTM Factory Racing (RC16) 1m 39.282s 294km/h
16. Bradley Smith GBR Red Bull KTM Factory Racing (RC16) 1m 39.321s 291km/h
17. Alvaro Bautista ESP Pull&Bear Aspar Team (Desmosedici GP16) 1m 39.462s 291km/h
18. Tito Rabat ESP Estrella Galicia 0,0 Marc VDS (RC213V) 1m 39.564s 292km/h
19. Karel Abraham CZE Pull&Bear Aspar Team (Desmosedici GP15) 1m 39.678s 294km/h
20. Loris Baz FRA Reale Avintia Racing (Desmosedici GP15) 1m 39.824s 287km/h
21. Hector Barbera ESP Reale Avintia Racing (Desmosedici GP16) 1m 39.906s 293km/h
22. Sam Lowes GBR Factory Aprilia Gresini (RS-GP)* 1m 40.213s 287km/h
23. Takuya Tsuda JPN Team Suzuki Ecstar (GSX-RR) 1m 40.386s 287km/h

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team