A peine descendu de sa Honda RC213V, le 3000e vainqueur de l’histoire des Grands Prix, Dani Pedrosa s’est confié au micro du site MotoGP.com  après avoir réalisé un week-end quasi parfait.

Félicitations pour cette course que vous avez menée de bout en bout. À quel point était-ce difficile quand Marc était derrière vous ?

Dani Pedrosa : « oui, c’était une course dans laquelle il était extrêmement difficile de rester calme, car je voulais aller plus vite mais les conditions de piste n’étaient pas au rendez-vous. J’avais presque la sensation de chuter dans certains virages. J’avais du utiliser le pneu avant dur, ce qui n’est pas mon favori, donc je n’étais pas vraiment à l’aise. Donc, à chaque tour, je devais rester très très concentré pour rester précis et conserver aussi mon pneu arrière, car j’avais choisi la gomme médium. Et c’est vrai, vers la fin ou le milieu de la course, Marc a commencé à être très rapide et à mettre une pression. Mais j’ai été en mesure de contrôler mon rythme, et de gérer mes chronos et mon style de pilotage.
Je suis très heureux. C’est tellement bon de gagner sur ce circuit, pour mon équipe, pour moi-même, pour ma famille et pour mes amis. C’est juste incroyable. »

Crédit photo: MotoGP.com