Nous avons beau lire des centaines de communiqués de presse tous les mois, nous sommes toujours étonnés par la façon dont ceux-ci sont parfois rédigés.

Passons sur le « nous » traditionnellement utilisé par les pilotes alors que, jusqu’à preuve du contraire, ils nous semblent seuls au guidon de leur moto, et intéressons-nous à celui diffusé hier par Ducati en présentation du Grand Prix d’Espagne.

« Le Grand Prix d’Espagne de l’année dernière n’a pas apporté beaucoup de réussite pour Andrea Dovizioso qui a dû se retirer dans son 10e tour, alors que Jorge Lorenzo, qui fêtera son 30e anniversaire jeudi à Jerez, a terminé second sous le drapeau, après s’être élancé de la deuxième place sur la grille. »

Soit. Il nous semble néanmoins étonnant de parler de la performance de Jorge Lorenzo l’année dernière alors qu’il pilotait pour Yamaha, et que Ducati possédait un second pilote, qui, lui, a franchi la ligne en septième position. Mais de ce pestiféré, pas un mot dans ce communiqué d’un constructeur qui met donc plus en avant ses pilotes que ses machines.

Nous ne jugeons pas, mais nous sommes simplement étonnés…

Pour clore cet aparté et revenir au sujet principal, l’ambiance ne semble pas au grand optimisme chez les rouges puisque, malgré les essais privés réalisés ici-même et annoncés comme positifs en leur temps, Andrea Dovizioso s’attend à une course difficile sur le circuit qui n’a jamais vraiment souri aux Ducati.

Andrea Dovizioso, 4ème, 30 points : « nous voici finalement de retour en Europe et malgré le fait que nous ayons fait un test d’une journée sur ce circuit, il y a un mois, je ne sais pas trop à quoi m’attendre de cette course à Jerez. Après les trois premières manches de la saison, notre bilan n’est pas assez satisfaisant car nous pensions que nous serions plus rapides cette année, mais, à l’exception de la course au Qatar, cela n’a pas été le cas jusqu’à présent. En tout cas, nous tous travaillons pour changer la situation et bien que la piste de Jerez soit l’une des plus difficiles pour moi et Ducati, je me battrai avec ardeur en Espagne pour essayer de remonter sur le podium.”

Du côté de Jorge Lorenzo, on fera au mieux, sans se fixer d’objectif quantifié…

Jorge Lorenzo, 13ème, 12 points : « Nous arrivons en Espagne après trois courses plutôt compliquées pour nous, mais nous avons toujours fait de petits pas en avant lors des dernières manches. Jerez est une de mes pistes favorites, j’en ai d’excellents souvenirs et j’ai remporté un certain nombre de victoires là, mais il est aussi vrai de dire que ce n’est pas la piste la plus favorable pour Ducati. Nous sommes en train d’analyser toutes les données, y compris celles du récent test sur ce circuit, pour continuer à travailler sur la moto et améliorer notre compétitivité. Je suis impatient de sentir le chaud soutien de la foule espagnole et de piloter la Ducati pour la première fois devant mes fans.”

Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso, Jorge Lorenzo

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team