Depuis quelques Grands Prix, Cal Crutchlow dispose d’un cadre usine Honda, et cela lui réussit plutôt bien.

Comme il l’a déjà expliqué, ce cadre n’est ni celui de Marc Marquez, ni celui de Dani Pedrosa, mais un châssis initialement conçu pour ce dernier et utilisé en course à Barcelone par le #26 avant d’être finalement rejeté.

Cal Crutchlow: “Je le sais, bien sûr, Dani a couru avec à Barcelone en juin, et il était sur le podium. Mais il avait des points négatifs. Peut-être que sur cette piste, le négatif s’est révélé un peu plus. Et peut-être que si je roulais sur cette piste avec, cela aurait été encore pire qu’avec Dani, à cause de la taille, du poids, des ailerons, etc.
Mais je peux revenir en arrière à tout moment, j’aurais pu l’utiliser pendant une session et l’abandonner, c’est juste que je voulais continuer avec lui, nous avons décidé de continuer avec lui. De plus, il est bon que nous ayons un certain kilométrage avec lui.” (en savoir plus)

Ceux qui nous suivent depuis un moment (merci à eux) savent que nous nous intéressons à la technique et passons du temps à photographier puis analyser les photos pour suivre les différents évolutions des usines.

Dans le cas présent, ce ne fut pas bien difficile car la différence est flagrante dès lors que l’on se donne la peine d’observer.

Le cadre dont dispose le pilote britannique comporte deux longerons bien plus fins que ceux attribués à Marc Marquez et Dani Pedrosa. A priori, on peut en déduire un cadre beaucoup plus flexible, peut-être moins facile sur des circuits comme Motegi qui demande une grande stabilité au freinage, mais visiblement très efficace dans les grandes courbes de Phillip Island…

On remarquera au passage la modification du cadre de Marc Marquez au niveau de l’axe de bras oscillant, mais ça, on le savait déjà…

marc-marquez
cal-crutchlow

Tous les articles sur : Cal Crutchlow