Chez KTM, on a fait une première vraie saison tout ce qu’il y a de plus solide: Pol Espargaro et Bradley Smith ont respectivement rapporté 55 et 29 points, et figurent maintenant autour du top 10 à la régulière.

Techniquement, après la valse des châssis tubulaires observée l’année dernière (on parle de 17 versions) et l’utilisation du moteur big-bang à partir de Jerez, on n’a pu apercevoir aucune évolution des RC16 en cours de saison.

Pourtant, la hausse des performances a bien été réelle, mais elle est quasiment entièrement due à des progrès réalisés dans le domaine électronique. La firme de Mattighofen a encore renforcé son personnel technique spécialisé sur le sujet…

Toutefois, les essais post-GP de Valence ont permis de voir que les Autrichiens testaient un nouveau bras oscillant comportant un évidement à droite, comme la totalité de la concurrence, Suzuki mis à part.

Il s’agit évidemment d’un travail sur la rigidité de cet élément, mais, comme toujours dans ce cas, il est difficile d’affirmer avec certitude s’il s’agit d’un accroissement ou d’une diminution de ladite rigidité, étant donné que nous ne connaissons pas les éventuels renforts qui figuraient à l’intérieur du bras oscillant avant son évidement, sans même parler de l’épaisseur des tôles d’aluminium…

 

Tous les articles sur les Pilotes : Bradley Smith, Pol Espargaro

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP