Au Japon, on ne plaisante pas avec le sens de l’honneur…

Et quand vous êtes le pilote non seulement poussé par Honda pour monter en MotoGP, mais également pilote officiel Honda lors des 8 heures de Suzuka qui se déroulent sur un circuit appartenant à Honda, la pression est sur vous !

Or, c’est justement une perte de pression dans son pneu qui a causé la chute de Takaaki Nakagami et ruiné ainsi tous les espoirs de victoire de l’usine de Tokyo alors que la #634 est en train de remonter sur la Yamaha de tête.

Donc, même si ce n’est pas de sa faute, le pilote japonais a tenu à présenter ses excuses à son employeur, excuses que l’on pourrait traduire (merci Google Trad !) par les propos suivants.

Takaaki Nakagami : « j’ai réduit l’écart avec la tête, mais je suis tombé et j’ai ruiné nos chances de gagner la course. Je veux présenter des excuses à tous les gens. Je suis vraiment désolé. Nous avons malheureusement subi la malchance que la roue arrière se fêle en entraînant une crevaison qui nous a conduit à la quatrième place.
C’est maintenant le Grand Prix de République tchèque Moto2 à la fin de cette semaine ! »

 

Tous les articles sur les Pilotes : Takaaki Nakagami

Tous les articles sur les Teams :