Jules Cluzel est un garçon impressionnant de courage et de volonté, et il l’a encore prouvé ce vendredi en terminant deuxième de la première séance d’essais libres en Championnat du Monde Supersport en Thaïlande, devant 25 adversaires, avec le coccyx fracturé.

Une telle générosité dans l’effort mériterait une belle récompense au Championnat – d’autant plus que Kenan Sofuoglu est forfait – mais malheureusement Jules en plus d’être blessé n’a pas pu marquer de points à Phillip Island. Son team manager Simon Buckmaster, patron de l’équipe CIA Landlords Insurance Honda, estime que Federico Caricasulo qui a percuté Cluzel aurait dû être sanctionné, ce qui n’a pas été le cas.

Simon Buckmaster sait de quoi il parle en matière d’accident survenu en course car il a eu une jambe coupée et a été amputé d’un pied lors du Bol d’Or 1993. Il y pilotait la Kawasaki de l’équipe Phase One Endurance de Russell Benney et se livrait à un duel magnifique avec Michel Graziano sur la Suzuki du SERT quand il chuta dans les Esses de la Verrerie et que sa jambe gauche entra en contact avec le bord d’un rail métallique en bordure de piste. Doug Poland fut sacré Champion du Monde pilote cette année-là, ayant couru avec le Moto Sport Courneuvien de Pierre Cascarino et Phase One Endurance.

Pour Buckmaster, « Jules est tombé sur un faux point mort en entrant dans le virage 1 et est sorti large, ce qui l’a fait rétrograder en septième position alors qu’il ne restait plus que trois tours. La façon dont il a réussi à revenir, sans causer de problèmes aux autres pilotes, pour arriver en troisième position dans le virage 10, le bas de Lucky Heights, lui donnait une chance de victoire.

« C’est là que le gros problème a commencé. Federico Caricasulo hors de contrôle a glissé de l’arrière au sommet de Lucky Heights, et au lieu de rouler normalement et d’essayer d’obtenir le meilleur résultat possible, il a décidé d’ouvrir la manette des gaz à nouveau, arrivant en bas de la descente trop rapidement, où il a percuté Jules très violemment. Si Jules n’avait pas été là, c’est sûr qu’il serait sorti de la piste. Cette action irresponsable a blessé Jules.

« Dorna fait un excellent travail ainsi que la FIM, donc je m’attendais à une sanction très sévère. J’ai été stupéfait d’apprendre qu’il n’y avait aucune pénalité pour Caricasulo. Cela ne décourage pas ce type de conduite, qui ne se terminera pas bien si elle est autorisée à continuer. Peut-être que la Direction de course devrait envisager d’examiner les données des coureurs dans des cas comme celui-ci pour prendre la meilleure décision. C’est un peu comme en football, si la pénalité n’est pas assez sévère, certains continueront à utiliser des tactiques peu professionnelles et dangereuses » 

Photo de titre : Simon Buckmaster et Jules Cluzel (© CIA Landlords Insurance Honda)

c6jt1cmwoaaxea

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams :