Face à des ingénieurs à l’imagination toujours fertile, la Commission Grand Prix avait déjà pris les mesures nécessaires pour bannir dès l’année prochaine tout appui aérodynamique. Comprenez les ailerons et les formes de carénage biscornues qui pourraient apparaître.

Et la mesure est incontournable puisque, in fine, la décision finale n’est pas basée sur des éléments techniques bien déterminés, mais sur le seul avis du Directeur Technique du MotoGP, Danny Aldridge.

Une autre mesure a été adoptée à Motegi, effective dès 2017 : les constructeurs ne pourront plus présenter qu’un carénage et un garde-boue au premier Grand Prix de l’année, et n’auront droit qu’à une seule mise à jour durant la saison. Cette mesure est valable “par pilote” et non par constructeur. Elle est motivée par la volonté de contenir les coûts de développement des MotoGP.


Texte officiel:

Technical Regulations MotoGP Class Aerodynamic Evolution – Effective 2017
In the interests of cost saving there will be a limit on the number of upgrades that a manufacturer can make to the design of their fairing or front mudguard during the season. Initial designs will be homologated by the Technical Director at the first event of the season. Thereafter, only one upgrade of the fairing and one upgrade of the front mudguard is permitted in that season. The restriction will apply “per rider” and not per make of motorcycle.

Tous les articles sur :