Faisant suite aux trois journées d’essais à Misano, le travail a continué en Aragon pour Ktm, avec cette fois Mika Kallio et Randy de Puniet.

Les conditions météo ont été excellentes mais l’adhérence a fait un peu défaut à cause d’une piste récemment peu utilisée. Le travail a néanmoins pu continuer d’une façon positive en vue de la wild card en novembre à Valence…

Mike Leitner (Vice-président Onroad) : “Un autre test très positif, particulièrement parce que l’équipe a de nouveau montré un engagement inlassable et, pour finir, les deux pilotes ont pu nous donner un retour d’informations semblable. Nous avons pu achever les étapes de développement de Misano et nous avons fait des améliorations considérables, également dans les réglages, sur un circuit avec très peu d’adhérence. Grâce à ces six derniers jours de tests, beaucoup de choses ont été rendues possibles à court terme, et ceci nous permet maintenant de trier beaucoup d’éléments allant dans diverses directions pour l’avenir. De plus, nous avons voulu tester de nouveau en août, dans des conditions très chaudes, et nous les avions la semaine dernière en Italie et également ici. Nous avons fait des chronos acceptables lors de simulations de course complètes, tant là-bas qu’ici, et nous avons donc pu rassembler des données extrêmement importantes, particulièrement concernant la charge sur le moteur et ses composants.”

Sebastian Risse (Directeur Technique Onroad) : “Je crois que ces six jours ont entraîné tout le monde à la limite et, à cause de ceci, il était bon de voir les résultats que nous avons récupérés à la fin. Les deux premiers jours étaient entièrement consacrés à la recherche d’adhérence et à de nombreux tests comparatifs. Puis, le dernier jour, nous avons pu en venir au fait et faire des améliorations très substantielles sur la moto, d’une part concernant ce qui était ressorti à Misano, et de l’autre, grâce à de toute nouvelles données que nous avons pu introduire. L’objectif du test a progressivement changé, mais naturellement, pendant le travail préparatoire requis, il est aussi nécessaire de consacrer du temps aux choses comme la distance de course et les températures extrêmes. Maintenant la fenêtre de développement se ferme et nous avons une bien meilleure idée de ce que à quoi ressemblera la moto pour Valence et pour la saison prochaine.”

Mika Kallio (Pilote de test MotoGP): “Même si je me répète, je pense que les tests de la semaine dernière à Misano, et maintenant ici à Aragon, étaient les meilleurs jusqu’à présent. Nous avons vraiment pu réaliser de grands progrès et grâce au travail acharné, tout le monde peut être vraiment satisfait de ce que nous avons réalisé. Ceci nous amène à un bon niveau pour la wild card à Valence, bien que nous devions aussi vraiment nous fixer des objectifs réalistes car nous ne devons pas oublier que la moto est toujours assez nouvelle. Bien que, malheureusement, les niveaux d’adhérence soient restés sur un niveau très bas du début à la fin, nous avons été en mesure de continuer à travailler sur la plupart des points du programme de test et, à la fin, nous avons trouvé une nouvelle configuration pour plus de traction de la roue arrière, ce qui m’a de nouveau donné plus de confiance. Quand nous irons à Brno pour le test suivant, il sera très intéressant de voir comment les choses fonctionneront sur un circuit où nous avons déjà beaucoup de références.”

Randy de Puniet (Pilote de test MotoGP): “Après environ trois mois, il était bon d’être de retour sur la moto et nous avons eu de longues journées et avons testé beaucoup de choses. Le premier jour n’était pas si facile pour moi, parce que j’ai dû mentalement de nouveau m’adapter à une MotoGP. Mais l’équipe a de nouveau fait un super travail et j’espère que j’ai pu confirmer quelques éléments allant dans le sens de Mika, ainsi qu’indiquer également de nouvelles directions. Nous avons pu nous améliorer jour après jour, et même quand l’adhérence n’était pas bonne et les températures extrêmement chaudes, cela a été également un bon apport pour l’année prochaine. Je serai aussi au test final à Valence où j’aiderai l’équipe et Mika à se préparer du mieux possible pour la wild card.”

La semaine prochaine l’équipe d’usine KTM travaillera de nouveau dans la soufflerie à Cologne avant de passer au test suivant dans trois semaine à Brno.

 

Tous les articles sur : Mika Kallio, Randy de Puniet