Comme attendu, pas grand-chose n’a fuité concernant les essais privés auxquels les teams Yamaha précèdent actuellement sur le circuit de Sepang.

Même un média italien aussi bien informé que GPone ne peut qu’extrapoler à partir des rares informations disponibles.

Selon les observateurs, cette première journée s’est résumée à 4 heures de piste sèche avant que la pluie ne fasse son apparition, et si peu de documents ne nous montrent les M1 de Johann Zarco et Kohta Nozane, plusieurs photos indiquent que les pilotes officiels Movistar Yamaha MotoGP, Valentino Rossi et Maverick Vinales, disposent chacun d’au moins quatre motos.

Parmi celles-ci, on note au moins autant de 2016 (selle tronquée pour le feu arrière) que de 2017 (selle pointue), ce qui semble indiquer que l’on essaie encore de confirmer les points forts et faibles de chaque modèle avant de définir la vraie 2018.

De celle-ci, et c’est plus que probable, GPone affirme que seul le moteur est présent et, en toute logique, sa progression devrait être plus perceptible dans les longues lignes droites de Sepang que sur le tourniquet de Valence.

On notera également le nouveau carénage aperçu à Valence, mais dépourvu de ses ailerons non-homologués (voir ici)

Alex Briggs, mécanicien de Valentino Rossi, comment la journée comme tel: « Le garage ressemblait à un magasin de pièces détachées pour M1. Il y en avait pour tout le monde. Cela a été une grosse journée d’essais aujourd’hui. Beaucoup de tours sur le sec et certains cet après-midi sur le mouillé, comme nous l’avions espéré. »

Pour le reste, on peut observer les chronos établis à 14 heures, soit bien avant la fin de séance…

Le travail continuera demain.

Crédit photos : Twitter et Motoblog.it