Yamaha souhaitait expressément garder privés et secrets ces essais sur le circuit de Sepang, et ils le furent !

En effet, trois ou quatre photos et deux vidéos sont pour le moment les seuls éléments tangibles qui ont été diffusés sur Internet concernant les tests privés du constructeur japonais sur le circuit malaisien.

Ces photos nous montrent les M1 comme elles étaient à Valencia, c’est-à-dire sans carénage brut de carbone, et nous pensons donc que, contrairement à ce qu’écrit une partie de la presse italienne, il s’agit toujours, au mieux, d’hybrides 2016/2017 et non pas des motos définitives.

Toujours en provenance d’Italie, des chronos et des nombres de tours ont été diffusés: nous croyons pouvoir vous assurer qu’ils sont totalement faux !

Pour le reste, aucune information vraiment précise n’est à se mettre sous la dent, si ce n’est que Maverick Vinales a visiblement essayé le moteur 2017 (nouveau cache-réservoir plus proéminent et non peint sur une de ses deux motos ) et que ce que nous avons aperçu à Valencia, à savoir un Maverick Vinales très rapide et des pilotes Tech3 s’adaptant très bien, semble toujours complètement d’actualité et dans le prolongement de la première journée.

La saison est maintenant terminée pour les pilotes Yamaha, ce qui n’est évidemment pas le cas pour les ingénieurs d’Iwata qui auront sans doute comme tâche urgente de finaliser la version 2017 de la M1.

Sur ce, Valentino Rossi vous salue bien d’un très beau wheelie et Jonas Folger d’un essai de départ!

Une vidéo publiée par Brent (@brentnz46) le