KTM continue ses travaux sur une RC16 promise pour être son bras armé en MotoGP dans une saison 2017 qui marquera sa rentrée parmi l’élite. Des tests que regardent avec intérêt les futurs pilotes de la marque autrichienne Bradley Smith et Pol Espargaró et qui sont menés par Mika Kallio. Le Finlandais est à l’occasion épaulé d’un collègue. Pour ces essais accomplis au Mugello, c’était Tom Lüthi qui jouait les renforts. Une expérience pas neutre pour le Suisse.

Et de trois ! Le Mugello marquait pour le projet KTM en MotoGP la troisième escapade en quatre semaines sur un tracé au caractère différent.
Dix jours après la visite sur le tourniquet de Jerez, ce sont les grands espaces du Mugello qui se sont offerts à la RC16. De quoi récolter de nombreuses données que le technicien Sebastian Risse va devoir décortiquer.

Les troupes orangées ne chôment pas avec un Mika Kallio qui se réjouit de l’expérience. Un enthousiasme partagé par Tom Lüthi qui a découvert ce qu’était une MotoGP. Une expérience qu’il renouvellera à la mi-juillet, qui plus est avec une partie du plateau qui évoluera sur le nouveau tracé du Red Bull Ring.
Une information qui lui permettra aussi de se mettre en tête le circuit dévolu au premier Grand Prix d’Autriche de ce siècle avant le meeting officiel.

Reste que ce tour en RC16 lui a presque fait oublier sa Kalex de Moto2: « après mon titre en 125cc, j’avais pu faire quelques tours avec une MotoGP en 2005 sur la moitié d’un tracé. Pour moi, c’était donc la première fois que je faisais de vrais tests sur une telle moto. Malgré la puissance que vous ressentez immédiatement au guidon d’une telle machine, j’ai trouvé la RC16 incroyablement facile à piloter dès les premiers tours ».

« Avec sa longue ligne droite et ses collines, le Mugello n’était sans doute pas le circuit idéal pour se mettre en confiance avec une MotoGP, mais j’ai pu rapidement me mettre dans le sillage de Mika et j’ai beaucoup appris. Ma priorité reste le Moto2, mais après ces deux jours passés, je serai plus à l’aise pour les prochains essais qui auront lieu avec les meilleurs de la catégorie reine ».

L’addiction au MotoGP semble donc immédiate. Après ces tests à la mi-juillet, KTM présentera officiellement son programme lors de son Grand Prix national en août.

Tous les articles sur : Thomas Luthi