Lorsque le patron du team Forward, Giovanni Cuzari, a une idée derrière la tête, il ne l’a visiblement pas ailleurs. Celle-ci est d’aligner des Moto2 avec marqué MV Agusta dessus… Sans que ladite moto présente dans son stand n’ait quoi que ce soit avoir techniquement avec la firme de Varese. Un tour de force qui assurerait une belle visibilité, mais les apparences trompeuses ne sont pas au goût tout le monde…

D’abord, au sein de MV Agusta même, le sujet fait débat et Kalex, le fournisseur de châssis, a précisé qu’il n’en était pas question. Même avec une version de la saison passée de son opus, une Kalex s’appellera toujours Kalex. Mais lors des tests d’intersaison à Jerez, le team Forward s’est payé le luxe de tourner en Kalex, mais aussi avec une Suter, signifiant ainsi que son choix pour l’année prochaine n’était pas arrêté.

Suter sera-t-il plus indulgent que Kalex dans les présentations ? On ne sait, mais en attendant, les nouveaux pilotes Manzi et Granado ont fait leur ouvrage. Officiant comme team manager, Milena Körner commente : « Eric Granado a piloté la Suter dans des temps plus rapides que toute la journée d’hier avec la Kalex après seulement sept tours. Cependant, il n’a pas pris trop de risques car il doit jouer une finale ce dimanche en CEV. La Suter ne donne pas la même confiance lors des freinages mais semble être comme sur des rails dans les virages. Les impressions de Stefano Manzi sont à peu près identiques ».

« Maintenant, il faut faire notre choix entre les deux motos. Suter semble être une bonne alternative ». D’autant plus que deux Suter sont actuellement engagées pour 2018 avec Xavi Vierge et Marcel Schrötter. Un renfort de deux pilotes ne seraient pas de refus pour le développement de la machine. Même avec MV Agusta marqué dessus ?