Aleix Espargaro ayant officialisé son arrivée chez Aprilia aux côtés de Sam Lowes, le destin de Stefan Bradl semblait devoir se passer hors de la catégorie MotoGP en 2017, que ce soit chez Ducati en Superbike aux côtés de Chaz Davies ou ailleurs.

Semblait seulement, car depuis dimanche dernier, une possibilité semble poindre du côté d’Avintia. Elle est reportée par Speedweek qui, rappelons-le est très proche du pilote allemand.

Paolo Ciabatti: “Bien sûr, les propriétaires des équipes clients prennent leurs décisions concernant les pilotes de manière autonome. Parfois, certains pilotes nationalités sont préférés. Mais, j’ai dit à Raul Romero, le patron de l’équipe Avintia, que, de notre côté, Stefan cadrerait très bien dans une équipe privée Ducati. Raul m’a également raconté que Stefan était déjà dans son équipe de 125cc en 2007 et avait alors remporté le championnat international CEV 125cc.”

Si l’on en croit ces propos suggestifs, ce serait donc une bien mauvaise nouvelle pour Loris Baz

Tous les articles sur : Loris Baz, Stefan Bradl