Maintenant que le marché des transferts a vu toutes les têtes d’affiche trouver refuge ici ou là, par effet domino le regard se porte sur les “seconds couteaux”, et il n’ y a rien de péjoratif dans ce terme.

Pol Espargaro semble actuellement être au centre l’attention des équipes et des usines, ne serait-ce que parce qu’il a reçu un ultimatum de Yamaha et Tech3 pour donner sa réponse quand à son éventuel maintien dans la structure française; Barcelone!

Pour conserver le numéro 44, on est prêt à lui offrir une amélioration de ses conditions; déjà sous contrat directement avec Yamaha et disposant d’une moto quasiment aussi performante que les machines officielles (voire plus rapide en vitesse de pointe), le pilote de Granollers pourrait en effet recevoir un soutien supplémentaire des ingénieurs japonais.

Une offre réellement attractive  mais qui doit maintenant faire face à celle, assez similaire, de Ducati par l’intermédiaire de l’équipe Avintia; moto d’usine et soutien de celle-ci.

 Paolo Ciabatti, directeur de Ducati Corse, à AS au Mugello: “Pol est un pilote qui plaît à Ducati et ce serait une bonne option de pouvoir l’avoir avec un contrat d’usine dans l’équipe Avintia, et voir si, ainsi, l’équipe pourrait se développer, puisqu’elle disposerait d’une GP17 comme celles de Lorenzo et Dovizioso, tout comme son coéquipier Barbera. Nous allons bientôt parler avec son agent et voir si cela peut aboutir “.

Pol Espargaro se retrouve donc avec au moins deux offres “quasi usine” compétitives, plus sans doute une de KTM ainsi que celle d’au moins un team satellite.

Ce que l’on ne sait pas, c’est combien Ducati est prêt à mettre sur la table pour se fidéliser le champion du monde Moto2 2013…

Tous les articles sur : Pol Espargaro