Si le marché des transferts 2018 est plutôt bien verrouillé en ce qui concerne tous les cadors de la catégorie MotoGP, il reste néanmoins quelques incertitudes concernant certains teams satellites.

Ainsi, malgré le récent renouvellement de Johann Zarco dans le team Monster Yamaha Tech3 (vous pourrez prochainement lire ici la réaction d’Hervé Poncharal à ce sujet), quelques places restent disponibles ou, au contraire, sont actuellement en surbooking !

C’est le cas au sein du team Marc VDS où l’on annonce l’arrivée probable de Franco Morbidelli aux côtés de Jack Miller. Cela remettrait en cause la présence de Tito Rabat dans la catégorie reine, et nous avons donc abordé au Mans le sujet avec le propriétaire de l’équipe, le comte Marc van den Straten.

Marc van den Straten : « J’ai abandonné le monde de la voiture pour revenir à mes racines, la moto, et avec Michael (Bartholemy), nous faisons un énorme travail qui me procure une très grande satisfaction. Est-ce possible que Tito Rabat retourne en Moto2 ? Oui. Chez Marc VDS, nous sommes une famille et nous abandonnons jamais nos pilotes, mais si Tito en est d’accord, cela pourrait être la solution idéale. J’insiste bien : si Tito est d’accord ! »

Une solution adoptée en son temps par Toni Elias qui avait permis à ce dernier d’obtenir un titre mondial en Moto2, puis, cette année mais avec moins de succès, par Yonny Hernandez. Cela pourrait donc résoudre une partie de l’équation concernant le team Marc VDS, l’autre étant liée à la fois à Jack Miller et aux motos qui seront employées. Honda ou pas Honda ?

Par ailleurs, le nom de Takaaki Nakagami reste toujours autant prononcé pour obtenir une deuxième place au sein du team LCR MotoGP Honda. Fortement poussé par le groupement des concessionnaires Honda asiatiques, le pilote japonais serait ainsi le représentant du pays du soleil levant en catégorie reine, une place restée inoccupée depuis le départ de Hiroshi Aoyama, fin 2014 malgré quelques apparitions épisodiques en 2015 et 2016. Toutefois, si le soutien de Honda lié à Nakagami se traduirait financièrement pour le team monégasque, un jeune espoir italien serait également à même de contenter la foultitude de sponsors italiens liés au team LCR. Et c’est pourquoi le nom de Francesco Bagnaia a également surgi dernièrement

Il reste encore quelques places qui n’ont pas encore été confirmées, principalement chez Aspar et Avintia.

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams :