Lors du dernier Grand Prix à Valence, Yoshishige Momura, le président du HRC était là pour assister au sacre de Marc Márquez et pour parler à Hiroshi Aoyama, fraîchement nommé team manager de l’équipe Moto2 et Moto3 Idemitsu Honda Team Asia en remplacement de Taddy Okada.

Il est même resté pour les premiers essais MotoGP 2018 afin de découvrir la nouvelle RC213V.

Habillé comme nombre d’autres responsables de Honda dans le box du pilote espagnol, il était d’autant plus difficile de le reconnaître qu’il se fait toujours très discret.

Toutefois, un peu surpris d’être interrogé, en l’occurrence par Marca, il a consenti à répondre avec une certaine réserve à quelques questions de Jaime Martin, sur cette saison et le futur de Marc Márquez…

Aussi, quand on lui demande si l’homme de Cervera est le meilleur pilote de l’histoire de Honda, il répond en ménageant les susceptibilités : « C’est très difficile à dire. Je suis désolé, mais je ne peux pas le dire. Ce qui me plaît le plus est sa capacité à contrôler la moto. Également sa capacité à se rattraper, comme on l’a vu lors de la course. C’est le meilleur de lui. Mais aussi sa tête ».

Question rattrapage, Marc Marquez a effectivement fait fort lors de la finale du championnat du monde, et cela ne fait qu’augmenter sa cote sur le marché des transferts qui commence d’ores et déjà à s’animer, même si l’échéance concerne seulement 2019…

A ce sujet, le président du HRC n’est pas dénué d’humour : « le coude (de Márquez) vaut extrêmement cher, il a la même valeur qu’une victoire ».

Cette inflation du contrat du numéro 93 ne semble toutefois pas effrayer monsieur Yoshishige Nomura qui déclare au sujet du maintien du pilote espagnol dans le giron Honda: « Sans aucun doute, c’est bien sûr notre priorité numéro un. Je ferai de mon mieux pour le renouveler. Márquez a fait un gros effort pour gagner, toute l’équipe et tout Honda ont travaillé très dur, et ce résultat vient récompenser le grand travail effectué. Je suis très satisfait de l’effort fourni, et aussi de l’amélioration réalisée ».

Marc Marquez restera-t-il chez Honda après 2018 ou subira-t-il le syndrome Rossi-Lorenzo de relever un défi ? Quoi qu’il décide de faire, ce sera apparemment sur un tapis rouge…

Crédit photo : MotoGP.com