Suite aux nombreux faux départs en Moto2 et aux différentes pénalités venant les sanctionner, un sujet que nous avions abordé ici,  Mike Webb, le Directeur de Course permanent, s’est exprimé sur le site MotoGP.com pour apporter quelques éclaircissements.

Pour rappel,  pour la même faute, Franco Morbidelli et Sandro Cortese ont écopé de 20 secondes de pénalités alors que Sam Lowes, Alex Rins, Johann Zarco, Marcel Schrotter,  Takaaki Nakagami et Robin Mulhauser ont reçu un ride through (passage par la voie des stands).

Voici l’explication officielle.

Mike Webb: ” Nous avons eu un problème technique avec la caméra qui enregistrait le départ. Certaines images ne s’affichaient pas correctement. Cependant nous avons été en mesure d’identifier six départs anticipés et ces pilotes ont été immédiatement notifiés de leur sanction et l’ont observée.

Lorsque notre système s’est mis à refonctionner normalement, nous avons constaté deux départs anticipés supplémentaires : Franco Morbidelli et Sandro Cortese, mais ça a pris du temps. La règle dit que la sanction doit être communiquée au pilote avant la fin du quatrième tour. Lorsqu’un ride-through n’est plus possible, la pénalité de vingt secondes s’applique alors. Nous avons conscience que ces vingt secondes n’équivalent pas forcément au temps perdu dans un ride-through, suivant le circuit. Nous avons demandé à la Commission Grand Prix de se pencher sur ce point.”

Source : MotoGP.com

 

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams :