C’est un Vinales tiraillé par des intérêts opposés qui arrive ce week-end sur le circuit Ricardo Tormo, avec l’ambition légitime de réaliser le meilleur résultat possible sur sa GSX-RR. Mais son passage sur une M1 officielle dès mardi prochain complique un peu sa situation.

Actuellement quatrième au classement provisoire du Championnat du Monde, Vinales peut espérer ravir la troisième position dont il est à 17 points. Mais le troisième n’est autre que Jorge Lorenzo qui pilote une Yamaha, et Maverick pourrait éventuellement avoir quelques scrupules à ôter ce podium à son futur employeur. Yamaha joue également les titres constructeurs et par équipes face à Honda d’une part, et au Team Repsol Honda d’autre part. Honda totalise actuellement 349 points au classement constructeurs, contre 328 pour Yamaha. Au niveau des équipes, le Team Movistar Yamaha devance de 10 unités son adversaire Repsol Honda, avec 444 points pour le premier et 434 pour le deuxième. Vinales n’est pas directement concerné puisqu’il roule pour Suzuki, mais il le sera dès mardi. Et arriver chez Yamaha en lui ayant fait perdre un titre deux jours avant ne serait peut-être pas idéal. Mais Suzuki compte fermement sur Maverick pour conserver sa troisième place au classement par équipes, où elle ne devance le team officiel Ducati que de 5 points (276 à 271).

Lors des 11 premiers Grands Prix cette année, Vinales n’est monté qu’une fois sur le podium, au Mans. Puis sa splendide victoire de Silverstone lui a donné, ainsi qu’à l’équipe Suzuki, l’élan nécessaire pour reconquérir de nouveau deux fois le podium à Motegi puis à Phillip Island.

Vinales roule souvent bien à Valence, comme l’ont prouvé ses victoires de 2011 en 125 et 2013 en Moto3. Sa première course en MotoGP l’an dernier n’y a pas été extraordinaire, avec la onzième place lors des qualifications (tandis que son coéquipier Aleix Espargaro était excellent quatrième), et de nouveau la onzième en course (Espargaro huitième). Ce GP 2015 ne reste donc pas un souvenir impérissable pour Maverick : « La course de l’année dernière n’a pas été l’une des meilleures, mais depuis, nous avons fait de solides progrès et nous pouvons dire que nous sommes dans une situation totalement différente. Déjà, lors du test que nous avons effectué cette année, notre performance s’est traduite par une amélioration, mais le facteur le plus important est la progression que nous avons faite dans la seconde moitié de la saison.

mgp12maverick-vinales8

« Maintenant, nous sentons que nous pouvons être compétitifs dans toutes les conditions, et c’est une grande bouffée d’enthousiasme pour tout le monde, poursuit Vinales. Nous sommes convaincus que nous pouvons rivaliser avec les meilleurs pilotes et équipes, et nous avons déjà prouvé que nous pouvions être constamment sur le podium – ce qui est une bonne façon de terminer une saison. Cette course sera importante car nous avons encore quelques espoirs pour la troisième place du championnat.

« Quand nous avons commencé la saison, notre objectif était de terminer dans les six premiers, mais en cours d’année, notre compétitivité s’est grandement améliorée. Peut-être même plus que ce à quoi nous nous attendions et cela a augmenté notre ambition. En tant qu’équipe, nous sommes tous des compétiteurs, ce qui signifie que nous nous efforçons toujours d’obtenir le meilleur résultat possible. Nous sommes déjà satisfaits de la saison, mais nous essaierons d’exploiter cette dernière chance d’obtenir encore mieux et de terminer ces deux années ensemble de la meilleure façon possible. »

Tous les articles sur :