C’est au pied levé qu’Alain Bronec, le propriétaire de l’équipe de Moto3 CIP-Unicom Starker, a dû trouver un remplaçant à un Fabio Spiranelli encore chiffonné et n’ayant de toute façon plus grand-chose à gagner lors de cette manche finale du Championnat du monde 2016 des Moto3.

Son choix s’est logiquement porté sur Enzo Boulom qui roulera à Valencia dans une semaine, en championnat du monde Moto3 Junior FIM CEV sous les couleurs de la FFM, et qui par ailleurs devrait finir par concrétiser de façon définitive son arrivée en Grand Prix l’année prochaine au sein du team CIP-Unicom Starker (Signature en cours).

Alain Bronec: “Fabio ne peut pas courir ici à cause de ses problèmes physiques et nous avons essayé de le remplacer pour compléter notre équipe lors de ce Grand Prix. Le remplacement avec Boulom nous aide beaucoup puisque Enzo sera notre pilote pour la saison prochaine, et que ceci est une bonne façon de commencer notre coopération. Il doit s’habituer à l’utilisation de la Mahindra et du travail de groupe avec l’équipe au complet. En tant qu’équipe française, avoir un pilote français avec nous est important et passionnant”.

Enzo Boulom: “D’un côté et à coup sûr, remplaçant un pilote qui non valide n’est pas une bonne chose à faire. Je souhaite le meilleur à Fabio ainsi qu’un prompt rétablissement. Quant à mes débuts, ici à Valence, je très heureux et excité de piloter pour une équipe française telle le CIP Unicom Starker. Je connais Alain Bronec depuis de nombreuses années et je lui suis très reconnaissant pour cette opportunité qui constitue la première étape de notre coopération pour la saison prochaine”.

enzo-boulom-2Max Sabbatani, Alain Bronec et Enzo Boulom

Tous les articles sur : Enzo Boulom