Marquez peut quitter le tracé Ricardo Tormo satisfait de sa première prestation dans ce Grand Prix de Valencia. Il a certes subi la loi d’un Lorenzo retrouvé, mais il aussi su lui donner le change. Pourtant, le Champion du Monde de l’année est insatisfait d’une Honda qui passe trop son temps à lever sa roue avant.

Un comportement qui coûte du temps et une caractéristique que le quintuple titré de 23 ans aimerait voir biffer pour la prochaine année. Car si l’enjeu immédiat reste la course de ce dimanche, le travail en vue de 2017 a aussi commencé : « nous travaillons sur le moteur pour trouver plus de puissance qui nous permettrait de combler nos lacunes en ligne droite et à l’accélération » commence l’équipier d’un Pedrosa revenu sur sa moto. « Mais en plus du moteur, il faut aussi améliorer l’équilibre. Notre problème est que la moto cabre trop. C’est un souci que l’on avait déjà en 2014 ».

Marquez insiste : « nous avons considérablement travaillé sur notre électronique cette année. En ce moment nous ne pouvons pas mettre toute notre puissance au sol car la moto cabre. Alors on travaille sur l’électronique qui compense en jouant sur la puissance ». Comme un cercle vicieux dont il voudrait sortir : « il nous manque quelque chose. Nous perdons à cause de ces « wheelies » pas à cause du manque de puissance du moteur. Qui arrive trop brutalement ».

Malgré tout, il y a des points positifs : « en entrée de virage je me sens bien. Ce qui est bien car c’était un problème jusqu’à cette mi-saison. Maintenant, il faut travailler sur la sortie des courbes. Pour y arriver on travaillera avec le même châssis ».

Ce vendredi a aussi été consacré aux pneus : « nous nous sommes concentrés sur les pneus. Le matin, on a pris les tendres et les temps ont été assez bons. L’après-midi, j’ai tourné avec les durs et on a fait beaucoup de tours pour mettre à l’épreuve les différentes carcasses du pneu avant. Je pense que l’on a progressé sur le sujet. Je pense qu’avec Lorenzo, Rossi mais aussi Viñales, nous avons le même niveau”.

Marc Márquez a fini la première journée de Valencia à 0.247 sec du leader Jorge Lorenzo. Honda est le constructeur qui s’est le plus illustré à Valence sous l’ère MotoGP. La marque japonaise compte huit victoires, contre quatre pour Yamaha et seulement deux pour Ducati.

Tous les articles sur : Marc Marquez