Aleix commençait magnifiquement son week-end en terminant la première séance d’essai libre du vendredi matin à un centième de seconde de son coéquipier Maverick Vinales. Il finissait la troisième séance en septième position, ce qui était moins spectaculaire mais qui le qualifiait directement pour la Q2.

Le début de la séance qualificative se passait plutôt bien pour le pilote Suzuki, avec un premier tour chrono en 1’31.082, puis le deuxième en 1’30.885. Aleix rentrait ensuite à son stand pour y chausser un pneu neuf. Sa prestation s’achevait malheureusement peu après, quand il chutait sans gravité, mais il restait alors trop peu de temps pour ramener la moto au stand et la réparer, puis effectuer un tour de lancement et au moins un tour chrono.

Malgré cet incident, Espargaro ne se qualifiait pas moins en neuvième position, devant des pilotes du calibre de Bradley Smith et Cal Crutchlow. Il partira de la troisième ligne de la grille avec Andrea Iannone et Dani Pedrosa.

espargaro30

Pour Aleix Espargaro, « Je ne suis pas satisfait de la position en qualifications, mais globalement la journée a été positive et mon rythme me fait me sentir à l’aise. En qualifications, j’ai chuté et donc je n’ai pas pu exploiter au mieux le temps disponible. J’utilisais un pneu arrière tendre, qui a beaucoup d’adhérence et qui pousse l’avant lors des accélérations. Je ne suis pas très à l’aise avec ça, donc finalement dans un changement de direction très rapide, plein gaz, j’ai perdu l’avant.

« Heureusement, je n’ai pas été blessé, mais cela m’a privé de la possibilité d’une meilleure position sur la grille. Cependant, la course de demain sera très longue et donc très tactique. Il sera très important de préserver les pneus, donc probablement d’être prudent au début, afin de conserver quelques performances pour être plus agressif dans la dernière partie de la course. »

Tous les articles sur : Aleix Espargaro