Dans la première séance d’essais libres, Maverick Vinales s’est surtout employé à régler sa Suzuki pour les conditions météorologiques particulières du moment, avec seulement 12° de température pour la piste. L’opération fut moyennement couronnée de succès, avec une honnête sixième position, mais un écart assez important avec le leader Jorge Lorenzo qui se chiffrait à huit dixièmes.

C’était incontestablement beaucoup, et Vinales à l’aide de son équipe progressait nettement l’après-midi. A quelques minutes de la fin de la FP2, Maverick occupait la deuxième position à deux dixièmes du leader d’alors Marc Marquez. Dans les toutes dernières minutes, Marc et lui ne pouvaient pas résister à l’assaut final de Jorge Lorenzo, mais Vinales parvenait à conserver la troisième position, à 0.312 du Majorquin.

Maverick peut donc espérer une place sur la première ligne si les circonstances lui sont ce samedi favorables. Selon lui, « Aujourd’hui, je me sentais vraiment bien avec la moto et la troisième place est un bon résultat pour la première journée. Nous tournons déjà à un rythme soutenu, donc c’est un bon feeling. Nous prouvons que notre performance est au sommet. Nous améliorons et sommes constamment parmi les meilleurs. Nous avons encore quelques ajustements qui peuvent être appliqués. Le circuit de Valence est très différent de celui de Malaisie où nous étions pour la dernière course : ici, le tracé est beaucoup plus étroit et avec des virages serrés, où la machine doit être rapide en courbe comme à l’accélération. Nous avons encore besoin de trouver une meilleure efficacité sur ce point, car notre machine préfère les virages rapides et doux, mais nous avons de la place pour l’amélioration, et nous sommes aussi déjà parmi les plus rapides ».

mgp18maverick-vinales4

Tous les articles sur : Maverick Vinales